Fréquences vous avez dit fréquences

Fréquences, vous avez dit fréquences ?

(Les brèves de la psy éso.)

Il est un fait connu de tous les véritables initiés aux lois et aux principes du fonctionnement de l’esprit : « Tout est fréquence, tout est vibrations. » Mais si tout est fait de vibrations, tout ne vibre pas pour autant à la même fréquence vibratoire ! C’est d’ailleurs cette différence dans la fréquence de vibration des choses et des êtres, qui engendre les différences entre ces choses et de ces êtres.

Tout est fait d’esprit qui vibre selon un palier fréquentiel plus ou moins haut et constant. Chacun de ces paliers est polarisé. Ainsi, partant d’un palier de pôle négatif, par exemple, le suivant est forcément positif, celui d’après négatif, puis positif, et ainsi de suite, en alternant à chacune des octaves vibratoires.

Notre mental ne déroge pas à cette règle : lui aussi a un seuil fréquentiel à peu près constant, disons plutôt une fourchette vibratoire relativement stable, et on pourrait même dire que la plupart des êtres humains vibrent sur la même octave générale, mais pas nécessairement sur les même « notes » vibratoires.

Ces légères différences engendrent des mentalités et des caractères différents, mais dans l’ensemble, le mental humain est stabilisé sur une octave précise et cette dernière est de polarité négative, contrairement à l’Inconscient Collectif  (I.C.) qui est lui de polarité positive.

Le mental ordinaire, relatif au quatrième Chakra en montant (Anahata Chakra, en sanskrit), contient quatre subdivisions, tandis que le Supramental (Vishuddha Chakra) n’en contient que trois. Pour le moment, l’essentiel de l’humanité est polarisé sur le Centre Cardiaque, celui de la poitrine, qui est en rapport avec le relationnel.

 

Serge Baccino