Programmes en conscience

Programmes en conscience

Comme vous le savez déjà ou comme vous l’apprendrez, tôt ou tard, la vie est un courant d’énergie magnétique qui s’écoule d’un pôle positif et émetteur, vers un pôle négatif et récepteur. Certains parlent plus volontiers de pôle Sud et de pôle Nord. Ces deux pôles étant inclus dans le Grand Mental Divin, là où s’élabore l’ensemble des processus mentaux. On peut les relier aux Séphirot Ochma et Binah, de la Kabbale. L’acte créateur mental se projette sur l’esprit qui donne forme à l’idéation. Cette volonté de créer en esprit et dans le Mental Divin, ainsi que ce désir de donner forme à tout acte de visualisation mentale, consiste à la fois en ces deux pôles opposés mais complémentaires, mais également, en ce Courant Magnétique que nous préférons appeler « la Vie. »

Pour la plupart, nous sommes dans ce que l’on nomme « le choix de la dualité. » Si tant est que l’on puisse parler de « choix » quand il s’agit en fait d’opter pour une chose aux dépens de la seconde ! C’est le fameux « fromage ou dessert », mais jamais les deux. En clair, l’être humain n’a pour « choix » que d’incarner l’énergie du pôle actif ou d’incarner l’énergie du pôle passif. Du moins était-ce là ses deux seules options et jusqu’à présent. Les gens dont l’âme (ou corps psychique) est polarisée sur le pôle émetteur, ressentent le besoin compulsif de donner, tout et n’importe quoi, du moment qu’il sentent que l’énergie s’écoule d’eux vers les autres ou ” l’extérieur. ”

Les gens dont l’âme (ou corps psychique) est polarisée sur le pôle récepteur, ressentent le besoin compulsif de recevoir des autres; ils pensent souvent que les autres leur doivent quelque chose, n’importe quoi, du moment qu’ils sentent que l’énergie viens de l’extérieur et/ou des autres en direction de leur âme. Jusqu’à il y a peu, les gens dits « ordinaires », n’avaient pas d’autres options à leur disposition que ces deux là, à savoir donner ou recevoir. Cela servait d’ailleurs aux ésotéristes à classifier les deux types de personnalités en présence. Les « donneurs » devaient apprendre à ne plus le faire compulsivement, de même pour ceux ne sachant que prendre à ou recevoir d’autrui.

Le troisième « Pôle » est dit Neutre, dans le sens qu’il n’est pas pré-polarisé, qu’il n’est ni en don, ni en réception, bien qu’il puisse tour à tour être les deux, voire aucun des deux. Ce Pôle troisième est celui de la conscience de Soi, qui permet d’observer les êtres et les évènement et d’agir en conséquence, plutôt que de réagir selon le programme premier (la polarisation.) Pour commencer à bien comprendre le sujet, il faut être capable de comprendre le rapport étroit qui existe entre le magnétisme et l’électricité, autrement dit, avec « la matière éthérique », substrat de l’univers dit « matériel », et la Conscience. La Loi en présence est claire : pas de conscience sans support magnétique, c’est-à-dire pas d’information sans un support d’attention mentale, un objet ou quoi que ce soit d’autre.

Le support (mental), qui est fait d’esprit, est hautement magnétique de part sa nature même (chacun des composant essayant d’attirer les autres pour fusionner.) La conscience, surtout humaine, ne saurait être sans support, c’est un fait. Mais il y a une nette différence entre un support pour (ou à la) conscience, et la nature (ou la qualité) de ce support. La conscience est déjà parfaite en elle-même et ne peut « augmenter » ou « diminuer » : elle est invariable. Par contre, la qualité de la perception consciente peut augmenter et varier à l’infini. Ainsi, ce n’est pas la quantité de choses différentes à connaître que vise la Conscience mais la qualité de ce qui peut être connu. Et cette qualité augmente dès que la Forme se met à irradier la Force, devenant par là capable de parler à la Conscience d’Elle-même. Et la Forme « parle » (Verbe) à la Conscience dès que ce qui est observé en esprit et dans le mental (ou « à l’extérieur »), ramène l’Observateur à… Lui-même !

Nota : (Lire à ce propos le magnifique texte Essénien de l’Évangile de la Paix, le passage ou l’esprit dit : « Je te parle… (Soit en paix, sache que Je Suis Dieu ) »

Comme l’énergie magnétique est en train d’augmenter, les formes perçues (ou la connaissance possible qui les accompagne et les sous-tend) deviennent d’une qualité plus grande (fréquence vibratoire en hausse – formes mentales plus subtiles et plus attractives.) Pourquoi l’énergie magnétique augmente t’elle d’une manière quasiment exponentielle ? Cela est dû au fait que la conscience générale de l’humanité a sensiblement augmentée, ce qui, par induction, entraine une hausse de l’énergie magnétique. A son tour, l’énergie magnétique, en augmentant, entraine une réaction équivalente au niveau de la conscience dite « planétaire ». Il faut bien comprendre la différence entre le fait que la Conscience est déjà parfaite, et le fait que la prise de conscience de l’humanité est loin de l’être… Parfaite !

Ce n’est donc pas la conscience qui « augmente » en termes de quantité, mais le nombre de personnes qui, à force de se poser des questions, commencent à recevoir des réponses et trouvent en eux le courage d’en assumer le contenu formel. Bien sûr, cette prise de conscience, bien que dite « planétaire », ne concerne pas vraiment tous les humains actuellement présents sur le globe terrestre. Elle concerne une partie seulement de l’humanité. Une partie suffisamment importante, toutes proportions gardées, pour déclencher le phénomène que l’on pourrait qualifier de « Cercle vertueux autogène », à savoir que l’énergie magnétique, en augmentant, augmente la conscience de soi de l’être humain et inversement.

Quels sont ou seront les effets de cette hausse des énergies éthériques ou magnétiques de « La Forme » ? On peut déjà en ressentir et en observer les premiers effets. Le tout premier concerne le système nerveux humain qui est très sensible à l’énergie magnétique. Son principal effet sur le premier est une sorte de saturation capable de produire aussi bien un éveil qu’un endormissement de la conscience (pour ceux qui refusent de bouger.) Ce premier effet est relatif à une action sur le corps psychique, principalement, car l’action sur le corps physique, sur le système nerveux central et périphérique, est sensiblement le même chez tous : une fatigue générale, un besoin de dormir souvent et/ou longtemps, l’impression de ne pas réussir à « récupérer », etc.

De plus, la conductibilité électrique du système nerveux (GSR) est augmentée, afin de laisser passer non pas spécialement plus d’électricité mais plutôt une électricité qui vibre plus haut et permet à la conscience de Soi de s’épanouir du Centre vers la périphérie. Le problème, le même depuis toujours, est que l’être humain serait déjà plus conscient s’il n’était pas si programmé ! Et un programme, quel qu’il soit, c’est avant tout une zone d’inconscience au sein d’un Océan de Conscience qui cherche compulsivement à Se Connaître. Pour l’être humain, la chose est différente : il refuse de prendre conscience de choses pouvant le chagriner ! On va le présenter ainsi. Il perçoit, intuitivement, que si certaines informations sont portées à son attention, il devra très certainement faire une chose impensable, tout à fait horrible à ses propres yeux : il devra changer !

Or, pour le moment et depuis des milliers d’années, l’homme est sous la férule quasi totale de l’Aspect Vishnu (Principe Conservateur des formes mentales déjà en présence.) Passer d’un Aspect à un autre (ici, celui de Shiva) demande des centaines d’années de préparation. Nous sommes dans la dernière ligne droite et juste à la fin ! Quelques années encore et Shiva règnera en Maître, comme le faisait Vishnu, précédemment.

 

Serge Baccino