Archives par mot-clé : élémentaires

Les sectes en question

Citation :

 

« La secte du Mandarom a obtenu jeudi gain de cause devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), qui a condamné la France pour des redressements fiscaux portant, selon elle, atteinte à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Les juges de Strasbourg ont appliqué à deux associations liées au Mandarom et à une autre secte la même logique que celle dont ils avaient déjà fait bénéficier dans un autre arrêt, en 2011, la branche française des Témoins de Jéhovah. »

Pour lire la suite sur le site originel : http://www.paris-normandie.fr/article/actualites/la-secte-du-mandarom-fait-condamner-la-france-devant-la-cour-des-droits-de-lhomme

 

***

 

 

Je crois que le problème des sectes et de ses présumées « dérives » vient du manque de rigueur mentale (pour ne pas dire de l’hypocrisie) dont fait montre le gouvernement français et ce, depuis de nombreuses années. Il est clair qu’il ne souhaite pas reconnaître qu’il mélange allègrement les histoires de fric avec la liberté culturelle (ou cultuelle.) En fait, il faudrait faire trois procès, ceci pour être bien certain de respecter aussi bien la législation que les droits citoyens les plus élémentaires.

 

 

 

Le premier procès devrait servir à définir si la France ne profite pas de ses lois édictées pour se remplir les poches sur le dos des autres cultes, voire pour contrôler les croyances du peuple. Les lois fiscales sont une chose, en profiter pour casser les reins aux différents cultes en les mettant dans l’incapacité de rembourser et donc, en la rendant hors la loi, en est une autre.

 

 

 

Le second devrait se résumer à décider, preuve à l’appui, si une secte est nuisible, socialement ou pas. Si elle l’est, le fric ou la liberté d’expression deviennent dès lors des considérations secondaires. De telles sectes doivent absolument être condamnées et leurs dirigeants mis hors d’état de nuire.

 

 

 

Le troisième devrait régler définitivement le problème des libertés de conscience, d’opinion et de croyances. Ou bien nous sommes libres de croyances et de pratiques, ou bien autant nous imposer les religions « en place » et effacer le premier des trois mots, « liberté », de la devise de nos monnaies !

 

 

 

incompetenceTant que les gens mélangeront tout, ce sera la pagaille et il y aura nécessairement des injustices. Mais la question qui se pose est de définir, avec quelque exactitude, si ce mélange découle de l’incapacité de nos dirigeants à se montrer logiques et justes, (incompétence) ou si cela dénote une volonté sous-jacente de parvenir à des fins que je laisse à chacun le soin de définir par lui-même.

Il apparaît comme évident que toutes les « sectes » de France ne sont pas considérées comme « sectes » ! Certains auraient-ils le compas dans l’œil mais avec la pointe qui leur crève les yeux ?

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour la citation de début et les images, trouvées sur le Web.      Me dire en cas de droits non respectés et à mon insu.)

Dossier – Les fondements de la science hermétique – Chapitre 3

Chapitre 3 : Présentation des sept Principes Hermétiques

 

Dans ce troisième chapitre, je me bornerai à vous présenter les Principes Hermétiques en tant que tout harmonieux, c’est à dire en tant que Lois Cosmiques principales, pouvant aussi bien intéresser les Planètes et les systèmes solaires que l’homme sur cette Terre.

 

Commençons par lister ces sept Principes :

 

      1. Le Principe de Mentalisme.
      2. Le Principe de Correspondance.
      3. Le Principe de Vibration.
      4. Le Principe de Polarité.
      5. Le Principe de Rythme.
      6. Le Principe de Cause et d’Effet.
      7. Le Principe de Genre.

Essayons de définir, ensemble, ce que sont vraiment ces Principes, en quoi ils peuvent nous concerner ou justifier une telle étude minutieuse s’étendant sur quelques jours (pour ne pas se mettre la pression inutilement non plus, ce serait idiot de notre part.)

 
Tout d’abord, est-ce que ces sept Principes nous concernent ?
Réponse : oui, bien évidemment car c’est sur eux que se base l’esprit pour fonctionner ! Excusez du peu !
Ce qui conditionne le “grand” doit nécessairement conditionner le “petit” ou, pour prendre un exemple, si une loi concerne un pays, alors cette loi concerne également chacun de ses habitants.

 
Cela est et doit demeurer simple à concevoir.
Question : est-ce que la connaissance de ces Principes pourra nous permettre de mieux vivre, voire de “maîtriser notre vie“, comme certains affirment que l’on peut le faire ?

 
Réponse : pour être à la fois honnête envers vous et raisonnable, je dirai que dans un premier temps, connaître ces Principes ou “Lois” vous permettra surtout de ne plus tenter vainement de les violer !
En fait, la plupart des gens viole les Lois du fonctionnement de l’esprit (que les hermétistes appelaient “Lois Cosmiques” ou les 7 Principes Hermétiques) sans même le réaliser ! Mais l’ignorance de la Loi ne place pas à l’abri des représailles si nous commettons l’erreur grossière de la violer, même sans en être conscient.

 

Par exemple, et même s’il est inconscient de la Loi de Gravité, l’enfant qui se jette par la fenêtre d’un dixième étage va se tuer aussi immanquablement que l’adulte qui serait instruit de cette même Loi.
Nombreux sont les gens qui se plaignent en s’écriant :

 

“Mais qu’est-ce que j’ai fais au Bon Dieu pour mériter ça ?”
D’autres s’imaginent être “maudits”, “possédés” ou faire l’objet d’un travail psychique négatif à distance :

“Je suis sur que l’on m’a jeté un sort !”
En fait, et dans la plupart des cas, ni Dieu ni l’homme ne sont responsables de nos malheurs. Et encore moins le Diable ! Quoiqu’il puisse nous arriver de fâcheux, d’un point de vue psychologique, c’est toujours à la suite de la violation d’une quelconque Loi que nous subissons les conséquences de notre… Inconséquence !
Même les évènement dramatiques qui sont censés “nous enseigner”, ne nous arriveraient pas si nous étions déjà instruits, c’est évident. Moralité, pour vivre heureux et en paix, il faut s’en donner les moyens. Et c’est justement ce que nous commençons à faire ici et ensemble.
Il faut être inconséquent pour accepter la seule idée de vivre dans un monde et s’y manifester sans en connaître les lois et règles les plus élémentaires !
Dans certains pays, se lever de table tandis que l’on y est en groupe pour aller boire son café en regardant par la fenêtre, est considéré comme un affront.

 

Au Japon, la meilleure manière d’honorer une vielle famille amoureuse des coutumes, durant le thé, c’est de se lever et d’aller poser respectueusement sa tasse de thé sur l’Autel des ancêtres qui se trouve dans presque toutes les demeures des personnes âgées (une autre tasse de thé est prévue et offerte ensuite)

 

Comme on peut le constater, lorsqu’on vit quelque part, il est plus intelligent de connaître les us et coutumes pour ne pas passer pour un paysan de l’esprit et s’attirer quelques solides déconvenues !
De même est-il vivement conseillé de connaître les Lois et les Principes qui régissent le fonctionnement de l’esprit, de NOTRE esprit !

 

Dans le cas contraire, l’ensemble de notre vie ressemblera à une partie de dès.
Avez-vous envie de vivre chaque jour en tirant à pile ou face pour savoir si cette journée ci sera merdique ou bien formidable ? Moi non !

 

Imaginez-vous le mécano qui, pour réparer sa voiture, s’amuserait à démonter des pièces au hasard pour voir l’effet que ça fait ? Même pour cuisiner il nous faut connaître un minimum de lois scientifiques. Il n’existe pas de métiers dignes de ce nom qui ne possède ces propres règles, lois ou principes.

 

Tout, absolument tout, dans l’univers -visible et invisible- tombe sous le coup des Lois Spirituelles (ou Principes, c’est pareil) Il n’existe pas une seule manifestation de l’esprit, aussi modeste ou insignifiante soit-elle, qui se produise “au petit bonheur la chance.”

 

Tout dépend de Lois, tout est mathématiquement agencé et une Loi a pour règle absolue de ne jamais varier. Connaître les Lois Spirituelles revient donc à connaître la seule chose qui ne varie ou ne change jamais !

Voilà bien un savoir utile, non ?

 

Du coup, celui qui connaît les Lois Spirituelles ainsi que quelques lois secondaires (ou dites “de l’âme” = “engendrées par l’homme“) se place dans la position enviable de celui ou de celle qui ne fera jamais plus de d’erreur de jugement, du moins sans en connaître le prix et au préalable.

 

Cesser de vivre en aveugle dans un monde sans lumière est le premier effet probant de l’étude hermétique. Sans doute n’existe-t-il pas de sujet plus passionnant et plus valorisant que cette étude là : comment tout l’univers ainsi que les Dieux fonctionnent !

 

Bien sur, comme dans tout ce qui fait intervenir l’être humain, il a existé des rigolos pour faire passer l’idée absurde que de la connaissance des Lois Divines permet de s’assurer la mainmise sur le monde et sur les autres individus…
Cette idée de tout contrôler et, en particulier son prochain, découle bien évidemment d’une peur immense de vivre et d’affronter une éventuelle adversité.

 

Tout ce que je puis vous assurer, à ce point de notre Dossier, c’est que si vous réussissez à connaître les Lois au point de ne plus commettre les erreurs grossières qui, jadis, vous ont coûté milles souffrances, alors vous possèderez déjà un savoir et un “pouvoir” immenses qui deviendront l’antichambre d’un Bonheur véritable ! Il existe pire comme destinée immédiate, je dirais…

 

Pour ce qui est de contrôler l’univers et lui imposer votre volonté, disons qu’il vous faudra un peu plus de temps ! :kingue:

 

Je vous laisse à présent réagir et apporter votre très appréciée participation à ce début de Dossier.

 

N’oubliez-pas que sans votre participation, tout ceci ne restera que du verbiage sans importance.

 

LIRE LA SUITE ? Cliquez ICI !