Archives par mot-clé : réalités

Changer de fréquence, changer de monde…

Nombreux sont ceux qui se demandent :
Puisqu’il est dit que le monde évolue, vibre plus haut et que des vagues d’énergies constantes balayent actuellement la planète et permettent à l’homme d’être libre et lumineux comme il ne l’a jamais été, que puis-je faire, personnellement, pour faire partie intégrante de ce Nouveau Courant, pour m’élever moi aussi puis surfer à la crête même de ces vagues de conscience ?

Bonne question ! Réponse : Pour commencer, encore faut-il comprendre que de vieilles fréquences issues de vieilles énergies spirituelles (appelées “ancien monde” par certains) sont encore et toujours à l’œuvre, actuellement, et que beaucoup de gens y sont pleinement connectées !

C’est d’ailleurs ce qui fait dire à un bon nombre :

“Mais où voyez-vous des changements ? Vous rêvez debout ou quoi ? Moi je ne vois que dégradation et aggravation des faits, autour de moi ! Dans quel monde vivez-vous donc pour croire en ces balivernes ?”

Justement ! Tout le “secret” est là, dans ces quelques mots : “Dans quel monde vivez-vous donc ?”

 

 

 

Comme vous le savez déjà, nos pensées sont vivantes et produisent de l’énergie. Ainsi, certaines pensées produisent une grande énergie et nous soutiennent autant que ce que nous les entretenons nous-mêmes en leur prêtant crédit, tandis que d’autres sont sans énergie et nous “pompent” plus qu’elles ne nous nourrissent. Mais par dessus tout, la pensée humaine est créatrice de “plans de conscience” ! Tous ceux qui pensent la même chose sont ensuite conscients des mêmes “vérités” (principe de l’égrégore.) Autrement dit, penser pareil revient à vivre sur le même plan que ceux qui partagent notre façon de penser.

 

 

 

 

Mondes2Il existe donc autant de mondes que d’états d’esprit différents ! Notre pensée est ce qui nous fait vibrer à telles fréquences ou à telles autres. Les gens que nous côtoyons vraiment (pas uniquement se croiser de temps à autres) sont très certainement ceux qui PARTAGENT AVEC NOUS un même point de vue général sur la vie, les êtres, les choses, etc. Nos pensées créent notre réalité, et les pensées communes engendrent des réalités communes. Et il est ensuite très difficile de s’extraire de ces mondes morbides au possible et dont nous sommes les co-auteurs (aïe ! ça fait mal, ça !) Nous pouvons dès lors mieux comprendre cette phrase mystérieuse attribuée au Maître Jésus :

“Je suis dans ce monde, mais je ne suis pas de ce monde…”

 

 

 

Voulez-vous vraiment vous envoler vers les cimes de la pensée humaine et partager de ce fait la Pensée Commune des Maîtres ? (songez à Shamballah et Shambavous serez ravis de votre nouveau savoir !) Si oui, alors commencez tout d’abord par chercher, en vous, toute pensée qui vous alourdit et qui vous fait vivre dans un monde où, apparemment, tout se meurt et part en sucette (ce qui peut être vrai par ailleurs.)

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Que de beaux corps !

estime de soiVous avez sans doute remarqué, tout comme je l’ai fait moi-même, que les âmes qui viennent, depuis quelques années, choisissent des corps de plus en plus beaux, fins et aux formes souples et généreuses. Ces corps répondent d’une manière quasi parfaite aux canons ou aux normes actuelles de la beauté.

Mais pourquoi cela et, surtout, pourquoi maintenant ?

La réponse est évidente, mais va sans doute en étonner voire en choquer plus d’un ! Mais il fallait que cela soit dit et/ou écrit, alors je veux bien être l’un des premiers à le faire (comme d’habitude) en partageant du même coup ce plaisir que vous soyez les premiers à le lire ! Comme vous le savez, la date de 2012 a été une date charnière dans ce que je me plais à appeler « l’Aventure Humaine. » Cette aventure, du moins dans son aspect le plus obscur, devrait se terminer.

 

 

 

Cela signifie que d’ici quelques années, l’être humain en général (le collectif) va de nouveau prendre conscience directement qu’il n’est pas uniquement cet être de chair et de sang mais qu’il se trouve à l’intérieur de cette machine biologique une chose vivante et consciente qui participe de plusieurs mondes et de plusieurs réalités en même temps ! (multidimensionnalité.) Manque de bol, il y a des retardataires, des âmes qui, depuis le « choc atlante » qui perturba émotionnellement et définitivement des centaines de millions d’êtres, n’ont toujours pas réussi à rattraper un retard spirituel, si on compare leur trajectoire spirituelle à celle des autres âmes, de la majorité, en somme.

Du coup, un tas «d’astuces» spirituelles, énergétiques et psychologiques sont mises en place par de Grandes Âmes, spécialisées dans l’Aide Spirituelle et dont le principal plaisir est de répondre aux demandes de leurs jeunes frères et sœurs, cela afin de tenter, dans la mesure du possible, d’aider les uns et les autres, en tenant compte de leurs limitations et problèmes réels.

 

 

 

ego10Certains connaissent déjà une ou deux de ces « astuces » par exemple comme avec les enfants indigo et avec le peuple américain. Une de ces astuces proposées à ces âmes retardataires est donc l’opportunité unique de pouvoir occuper des machines biologiques d’une grande pureté, c’est-à-dire constituées de particules spirituelles et de prâna les plus « propres » possible (d’un point de vu génétique) et répondant au maximum aux canons actuels de la beauté physique. Mais quel intérêt, me direz-vous ?

L’intérêt devient évident si on apprend quelle sorte d’âme occupe ces véhicules de chair. Des âmes qui ont un besoin irrépressible d’attention, d’amour, de compréhension. Des âmes qui ne s’aiment pas (ou plus) et qui sont remplies de doute, de culpabilité et de la peur panique d’être rejetées, abandonnées, de devenir invisible, etc. Des âmes en colère, aussi… En colère envers Dieu, les hommes et, bien sur, envers elles-mêmes.

 

 

 

attirer l'attentionA l’évidence, celui qui possède un corps et une allure magnifiques, attirera de l’attention, éveillera curiosité et intérêt de la part d’autrui et ne sera certainement pas traité avec mépris ou désinvolture. Ajoutez à cela un karma mis en veille temporairement et un métier bien senti, genre comédien ou vedette de music-hall, et vous aurez réunis, sous votre nez, les meilleurs ingrédients pour faire d’une âme qui s’étiole à force de se sentir minable, une âme épanouie à force de prendre conscience de sa valeur. Bon, OK Monsieur l’Abbé, le concept a l’air de se tenir, mais dans ce cas, comment expliquez-vous toutes ces vedettes adulées (Dalida, Mike Brandt, etc.) qui se suicident, tous ces jeunes riches, beaux et célèbres qui se pendent, se droguent et transforment une vie de rêve en un enfer ?

 

 

Lion en flammeOserions-nous avancer timidement l’idée que, justement, l’enfer n’est pas un état de la chair ? De fait, prendre ou quitter un véhicule de chair n’est peut-être pas la solution idéale pour changer vraiment de… “Peau” ! Et les Grandes Âmes (Mahatma, Bodhisattva) qui apportent leur aide ignorent ces choses ? Non, elles les savent, bien entendu. Alors ? Alors, qui oserait juger ou dire « Cela ne saurait marcher » ou et à l’inverse, « Cela marchera obligatoirement » ?

Et puis la meilleure façon de montrer qu’une technique n’est pas (ou plus) valable, n’est-elle pas, en fin de compte, d’aider sans a priori une âme à réaliser par elle-même que « la vérité est ailleurs » ? Et pour lui permettre de réaliser ces choses, le mieux est d’aider une âme à vivre ses erreurs comme ses vérités.

 

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons