Archives par mot-clé : polariser

Un serviteur bien espiègle !

mental11On dit de l’esprit qu’il est un bon serviteur mais un très mauvais maître… Je me demande toutefois s’il est un si bon serviteur que cela… Quand on sait que c’est notre état d’esprit qui détermine l’état psychologique et physiologique dans lequel nous sommes, on est en droit de se demander si l’esprit ne serait pas un bon serviteur uniquement si on le tient à l’œil ! Cela dit, si nous ne commettions pas l’erreur monumentale de nous IDENTIFIER sans cesse avec toutes ces idées à la con qui nous traversent journellement la tête, nous ne ressentirions pas toute cette souffrance morale.

 

 

 

mental04De fait, est-ce l’esprit qui est responsable ou bien nous, ce que nous sommes réellement, c’est-à-dire NOTRE CONSCIENCE ? Vu sous le premier angle, l’esprit serait un enfant espiègle et turbulent qui n’aurait de cesse d’ennuyer l’adulte que nous sommes… Vu sous le second angle, puisque l’esprit est un enfant, espiègle ou non, il n’est pas responsable de ses actes, car il est dans la nature des enfants de se montrer turbulents, et il est du devoir et de la responsabilité des adultes d’être plus matures et responsables que de simples enfants.

 

 

bible_scroll2Selon les Shiva-Sutra (les textes primitifs du Shivaïsme du Cachemire dont la psy éso est en grande partie originaire), il est dans la nature de l’esprit de remuer sans cesse (vritti, en sanskrit = «modifications de l’esprit.») S’il est dans sa nature de remuer, il n’est donc pas sage de notre part d’attendre de lui qu’il se calme, n’est-ce pas ? Ainsi, il paraît plus intelligent de déplacer notre attention mentale qui, en règle générale, est focalisée sur tout ce que nous raconte l’esprit, à longueur de journée. De la déplacer pour la polariser (concentrer, focaliser) sur une chose qui ne remue pas, ne varie pas, est éternelle et emplie de paix, de joie, d’amour, de sagesse et de bonheur.

 

 

 

Il existmental12erait en nous une telle corne d’abondance ? Oui, et c’est notre conscience (Chitti, en sanskrit), cette partie divine de notre être global qui est sans cesse accaparée par les mouvements de l’esprit (Karma chitta), qui remue avec lui ce qui nous refile le mal de mer ! Il était déjà difficile de ne plus se concentrer exclusivement sur les choses extérieures (les autres, les évènements, les sons, etc) mais là, ça va devenir carrément impossible ! Ne plus prêter attention aux formes mentales qui nous font la danse du ventre devant notre conscience et réussissent à la séduire depuis des années ? Est-ce seulement possible, d’ailleurs ? Oui, c’est tout à fait possible. Il existe une astuce qui permet non pas de «calmer l’esprit», ce qui est impossible, mais plutôt de ne plus être fasciné et donc accaparé par ses cabrioles incessantes.

 

 

 

 

wiu5cj1bBien que nous soyons persuadés que «l’esprit est dans notre tête» ou bien que «nous pensons avec notre cerveau qui est dans notre tête» (sic), le siège véritable de l’esprit se trouve dans le cœur. Il existe des Canaux (Nadi) énergétiques qui partent du cœur et s’élèvent jusqu’au sommet du crâne et de chaque côté de notre tête, juste au-dessus de nos oreilles (dans les deux hémisphères cérébraux, donc.) A longueur de journée, de l’énergie vitale (prâna) s’élève du cœur en direction de la tête. En pénétrant certains Centres psychiques situés en effet dans notre cerveau, nous devenons conscient que nous pensons ou, plus exactement, que des pensées sont là, à portée de conscience. Il nous appartient ensuite d’y prêter attention ou non, mais ces pensées naissent en vérité de l’interaction entre de l’énergie qui s’élève du cœur et des Centres psychiques contenus dans le cerveau.

 

 

 

 

CoeurEsprit03-copieDe fait, s’il était possible de réduire -voire de faire cesser- la circulation d’énergie entre notre cœur et notre cerveau, nous n’aurions plus l’impression de penser, car nous n’en serions tout bêtement plus conscient. Lorsqu’une chose n’existe pas «pour nous», que nous n’en sommes pas conscient, alors c’est comme si elle n’existait pas en fait. En portant toute notre attention mentale non pas «sur le cœur», ni même «dans le cœur» mais sur un point précis situé sur le côté gauche de la poitrine et qui se trouve dans une partie précise du muscle cardiaque, il se passe un phénomène assez intéressant. A ce moment, non seulement l’énergie vitale réduit considérablement son débit ascendant, ce qui diminue notre perception des mouvements (Karma) de l’esprit (Chitta) en nous, mais de plus, quelque chose d’autre commence à se faire sentir en nous.

 

 

 

dans le coeurLa sensation d’Une Présence apparait et semble grandir pour notre conscience. Plus cette sensation de La Présence grandit, moins l’esprit remue et engendre des pensées. Il ne s’agit ici que de présenter les grandes lignes d’un savoir vieux de plusieurs milliers d’années et qui, jadis, n’était réservé qu’à une “élite”, composée d’initiés qui, presque tous, appartenaient à une quelconque “École de Mystère” (ce que l’on nomme de nos jours les “Ordres Initiatiques.”)

 

 

 

 

auras-doublesDésormais, il nous est permis de faire connaître ce savoir antique et même de le diffuser à une plus large échelle. Toutefois, comme un tel exercice est puissant dans ses effets psychiques et mentaux et n’est pas sans conséquences sur la psychologie du comportement, du moins après un certain temps de pratique assidue, il est vivement conseillé de suivre un professeur d’ésotérisme qualifié pour exécuter cet exercice sous son contrôle bienveillant et, surtout, avec sa présence physique et effective (pour des raisons que j’expliquerai dans un autre article ou durant les commentaires qui suivront cet article de présentation.) Si vous avez des questions, et j’espère qu’elles seront nombreuses vu le sujet, je suis à votre disposition et ce, dans les limites raisonnables (et humaines ^^) de ma disponibilité. Bien à vous mes fidèles lecteurs ! 🙂

 

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Dossier – Les fondements de la science hermétique – Chapitre 5

La Transmutation Mentale.

“L’Esprit, de même que les métaux et les éléments, peut passer d’un état à un état différent, d’un degré à un autre, d’une condition à une autre, d’un pôle à un autre pôle, d’une vibration à une autre vibration. La Vraie Transmutation Hermétique est un Art Mental”.

LE KYBALION.

 

Il a souvent été question, en Alchimie, de “Transmutation
Au départ, l’idée est de s’instruire sur la composition secrète des éléments qui constituent les matériaux inanimés, ceci afin de devenir un jour capable de transformer une matière vulgaire en une forme de matière beaucoup plus noble.
Un très grand nombre d’alchimistes du passé se serait damné pour réussir à transformer le plomb en or ! Oui mais voilà : ces fameux “alchimistes” n’était PAS de vrais Alchimistes (avec un “A” majuscule) mais… Des Souffleurs !

 

 

Pour les Initiés, le “souffleur” est celui qui n’est pas assez intelligent pour comprendre la vérité et qui prend le symbole pour ce qu’il désigne.
C’est celui qui retient la lettre et non l’esprit.
TOUS les alchimistes qui désiraient, désirent encore et désireront plus tard transformer le plomb en or sont des abrutis qui ne comprennent absolument rien à l’Art et à la Beauté véritables. Désolé de me montrer aussi virulent mais il fallait bien que quelqu’un le leur annonce !
Ces alchimistes du dimanche ne produisent que…Du vent ! Ils soufflent mais n’expriment rien d’autre que leurs vanités et leur soif de richesse et de pouvoir.
La véritable Alchimie est un Art.

La véritable Alchimie est un Art Mental !

 

L’Alchimiste véritable transforme le plomb de son âme en l’or de sa Conscience.
Les “métaux” sur lesquels il travaille se nomment “pensées”, “émotions”,”ego”, “Moi-Idéalisé”, “peur”, “doutes” et “intellect”, etc.
Pour donner un exemple concret, le fameux “Mercure” est en fait l’intellect humain, et non le liquide argenté que l’on trouve dans les thermomètres !
Mais loin de moi l’idée qu’il vous faille placer votre intellect au… Même endroit que vous placez habituellement votre thermomètre ! 😛

 

Les métaux vils sont tout ce qui pourrait alourdir l’homme et le tirer vers le bas. L’Or véritable se trouve en lui, telle une pépite grossière dans une gangue et qui ne demande qu’à être dégrossie.

 

Voici ce que dit à ce sujet le Kybalion qui, on devrait toujours s’en souvenir, n’a pas été écrit “hier”, si vous voyez ce que je veux dire ^^ :

 

“Par suite, la “Transmutation Mentale” est l’art de changer, de transformer des états, des formes et des conditions mentales en d’autres conditions de nature différente.
Il vous est maintenant facile de comprendre que la Transmutation Mentale n’est que “l’Art de la Chimie Mentale”, ou si vous préférez, une forme de Psychologie Mystique pratique.”

 

 

Si vous remplacez le mot “Mystique” par “Ésotérique”, vous obtenez la version 2010 de ce texte. (Note : Cet article a été écrit il y a trois ans.)

 

Ainsi, l’Alchimie Mentale, qui est “l’Outil du Maître“, comme le disait le Grand Hermès, s’appuie sur les 7 principales Lois spirituelles pour fonctionner.
De fait, si on veut s’améliorer ou carrément “changer”, on doit se servir de ces Lois, sinon, on n’y arrivera jamais.
De plus, l’emploie des Lois est la seule manière pour que notre être intérieur, notre Conscience Profonde, accepte de nous voir nous transformer en autre chose que ce qu’il avait préalablement suggéré.

 

Que voulez-vous, l’esprit est Joueur ! Osons dire qu’il conserve un esprit ouvert et que s’il nous voit nous servir de ses Lois pour nous transformer, il nous laissera faire et nous observera d’un air curieux et attentif pour voir où nous désirons en arriver.

Évidemment, certains vont hurler et dire :

 

Mais, mais, mais !… Et la volonté de Dieu, Bordel ?

(oui, les gens qui bégaient sont souvent grossiers ^^)

Eh bien quoi, la Volonté de Dieu ? Sa Volonté se résume à Ses Lois, je vous ferais remarquer, et non à un vulgaire “Fais ceci et non cela” plutôt réservé à nos curés et à ceux qui cherchent à conditionner notre liberté pour nous conserver sous leur coupe.

Si vous employez les Lois ou les Principes pour obtenir ce que vous désirez, vous faites la Volonté de Dieu, point barre ! (Volonté = “Lois impersonnelles et incontournables en Action”)
A l’inverse, si vous désirez au petit bonheur et faites n’importe quoi, vous “violez la Volonté de Dieu” et vous en prenez plein la poire ! (lol)

 

Mais ce ne sera pas là l’œuvre de Dieu en vous mais de ses Lois, agissant d’une manière impersonnelle ou “aveugle“, comme on dit. Le Divin en nous encourage, aime mais n’agit pas directement sur nous, pour nous ou “contre nous.”

 

Toutefois, s’il voit que nous devenons intelligent (sic) et usons des Lois pour vivre en harmonie avec l’univers, alors il peut en effet nous envoyer de l’énergie ! Et même beaucoup d’énergie ! Et là, attention ça dégage violent ! (Dieu ne sait pas “faire sobre”, que voulez-vous ^^)

 

Donc, la Transmutation, Art Royal par excellence, et qui consiste à transformer une chose “lourde” en son opposé, c’est à dire une chose “légère.”
Vous aurez compris que les fameux “métaux lourds” sont ceux qui construisent nos pensées les plus merd… grossières (lol), tandis que l’or et les pierres précieuses sont les pensées les plus élevées, chatoyantes et belles de l’humanité.

 

Et le Kybalion nous enseigne que c’est en nous concentrant sur le pôle opposé d’une condition quelconque que nous pouvons la transformer en son contraire (ou pôle opposé.) Il ne faut surtout pas “méditer sur les métaux vils” et encore moins se concentrer sur eux car l’énergie suit l’attention mentale.

Il faut au contraire se polariser fermement sur le pôle qui nous intéresse, c’est à dire celui qui manifeste la qualité ou condition contraire (ou opposée) et qui est recherchée. Je ne saurais trop vous recommander de lire le chapitre trois du Kybalion en concordance avec le contenu de cet article.

 

Note importante au lecteur : Durant toute la durée du présent Dossier et à tout moment de votre choix, vous pourrez revenir en arrière et reprendre (on dit “remonter”) ses autres articles et ce, quels qu’ils soient.
Ce qui sera d’ailleurs une bonne chose pour les futurs lecteurs qui viendront sur ce Blog et prendront le sujet en cours de route.

 

Je me ferais un plaisir de revenir en arrière et répondre à toutes les questions, même dans les prochaines années !

 

A présent, je vous invite à poser toutes les questions de votre choix ou même à donner votre avis, voire émettre quelque critique bien senti au sujet de ma manière de traiter certains sujet avec une “virilité” pouvant choquer certaines personnes.

 

LIRE LE PROCHAIN ARTICLE DE CE MÊME DOSSIER ? Cliquer ICI