Archives par mot-clé : voir

Chantage spirituel

 

Manipulateur03J‘avais à cœur de dénoncer un état d’esprit très corrosif qui se manifeste de plus en plus à notre époque. Je dis corrosif, car sous son aspect banal, il peut porter de véritables atteintes aux fondements même d’un individu. Je veux parler ici du “chantage spirituel.” Qu’est-ce que cette bestiole, Docteur ?

C’est un tout nouveau virus mental qui est né dans le mental surchauffé des manipulateurs spécialisés en spiritualistes manquant de confiance en eux.

 

 

 

censureComme vous le savez, tous les êtres humains ont des faiblesses qui se caractérisent par des “schémas mentaux“, des conditionnements, des phobies, des peurs, et surtout, un solide Moi-Idéalisé. Le but de tout bon maître chanteur spirituel et donc, de tout bon manipulateur qui se respecte, c’est de trouver la faiblesse ou le schéma mental d’une personne afin de s’en servir pour parvenir à ses propres fins.

 

 

 

manipulateur07Le “chantage spirituel” consiste à lancer à la face d’une personne qui suit une voie spirituelle que telle ou telle action ou réaction est “indigne d’elle” ou “indigne d’une personne lumineuse ou qui se dit initiée“, etc. A l’évidence, cette façon très grossière de se servir de la spiritualité pour manipuler les autres est l’une des plus viles formes de perversion mentale qui soit. Il faut savoir que “ça marche” avec pas mal de chercheurs de lumière, parce que ces derniers, honnêtes et courageux s’il en est, sont habitués à se remettre en cause sans cesse et à se réformer dès qu’ils le peuvent. Du coup, ils sont TRÈS SENSIBLES, non pas aux critiques ou aux éloges des cons, mais aux conseils “bienveillants” de tous ceux qui savent appuyer sur le bon bouton. Sur ce bouton est inscrit :

Es-tu bien sur que ton comportement est vraiment digne de ce que tu cherches à être ou à devenir ?

 

 


manipulationComme vous le savez, le DOUTE et le sentiment de CULPABILITÉ sont deux acides qui rongent le mieux la confiance en soi de l’homme. Donc, éloignez-vous sans hésiter de toutes personnes de votre entourage et de vos relations qui ont des expressions ou font souvent des remarques de ce genre :

 

 

Je te croyais plus compatissant que cela !”
“Tes paroles ne sont pas dignes d’un véritable initié !”
“Je suis déçu par ta réaction égoïste, toi qui semble toujours au-dessus des autres et savoir tout sur tout !”

Et bien sur, la sempiternelle et toujours efficace : “Ce comportement est indigne d’un être qui se dit lumineux !” (celle-là, c’est ma préférée !)

 

 

 

manipulateur06Bref, toute tentative de faire vaciller votre confiance en vous et d’ébranler les bases mêmes de ce que vous jugiez juste et bon, consiste en du chantage spirituel et peut se résumer ainsi :  Si tu ne te ranges pas du côté de ma propre façon de voir la vie, alors c’est que tu n’es pas l’être lumineux et pur que tu parais être ! Voilà, je livre cet exposé à votre méditation.

Bonne journée 😀

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

ça a commencé !

vnz4xri9Nombreux sont ceux et celles qui, par ailleurs, ne s’intéressent ni à la psychologie ni à la spiritualité mais qui ressentent que « quelque chose se passe » voire que « quelque chose s’est déjà passé » dans l’esprit des gens.
Les plus instruits du sujet se réfèreront sans doute aux énergies de 2012 et à ce changement de paradigme qui était sensé accompagner cette date tirée du calendrier Maya (entre autre) La mode des « Apocalypses Bibliques » et autres « Centuries de Nostradamus » commençant un peu à dater, de plus en plus de personnes intelligentes et rationnelles, se tournent vers l’hypothèse d’un changement subit et radical de la mentalité humaine et ce, sur quelques petites dizaines d’années.

Il est tentant de comparer cette intuition collégiale à ce qu’ont prophétisé les anciens Mayas : Un changement si radical, sur Terre, qu’il serait comparable à la fin d’un monde » (et non à la fin du monde)

 

 

Pour qui sait observer sans craindre de se salir les yeux, il est évident que « quelque chose bouge » au sein de la conscience humaine… Évidemment, un regard plus superficiel (et surtout plus rassurant) pourra laisser croire qu’il n’existe « rien de nouveau sous le soleil » et que tout est bien sagement « comme avant et depuis toujours » Mais cette fois, ce regard de surface ne satisfait plus ceux qui n’ont pas peur d’observer la réalité en face.

Tout le monde voit ce qui est et demeure comme avant, certes, mais de plus en plus de gens voient surtout ce qui est très différent d’avant (même si certains soupirent avec nostalgie en direction de cet « avant ») Cette différence se fait encore timide, dépassant rarement les limites usuelles de notre conformisme socioculturel.

 

 

cerveau2Toutefois, si on gratte sous la croûte qui est d’ailleurs de moins en moins épaisse, on découvre rapidement des évènements qui n’entrent plus dans le cadre du « bien » ou « mal », c’est à dire qui ne réussissent plus à endormir la conscience de l’âme humaine, cela au point de lui faire prendre des vessies pour des lanternes.

Il serait fastidieux de citer tous ces petits détails qui font qu’à l’évidence, « quelque chose bouge, quelque chose à déjà bougé. » Mais pour nous qui étudions l’âme (psuke logos) qui aimons comprendre « comment ça fonctionne sous notre crâne », il est possible de dégager certains indices tout particulièrement parlant pour qui conserve le canal auditif branché sur « radio vérité. »

 

 

 

Colonnes2Il est un fait que, comme avant, cette vérité est toujours aussi désagréable à voir, à entendre puis à colporter, mais ce qui est nouveau, c’est que de plus en plus de gens commencent à s’y intéresser. Nous pouvons mêmes affirmer, après analyse des faits concrets en présence, que le changement global d’état d’esprit qui est en train de s’opérer dans la conscience de l’humanité, se scinde en deux polarités opposés en nature mais complémentaires quand aux résultats obtenus par la suite.

Il serait tentant de céder à cette facilité de lecture des faits qui consiste à scinder les gens en deux groupes distincts : ceux qui sont pour le changement et le démontrent avec brio, et ceux qui s’y opposent farouchement, le démontrant avec tout autant de conviction ! Mais cette façon de voir serait non seulement réductionniste mais de plus, complètement fausse !

 

 

 

pendule-plageIl n’existe pas, il n’a jamais existé et il n’existera jamais deux clans : Ceux qui ont raison et ceux qui ont tort !
(ou ceux dont l’âme sera sauvée, et ceux dont l’âme brûlera éternellement dans les flammes de l’enfer, pour les plus attardés d’entre nous.) En réalité et plus sobrement, nous avons ceux qui vont dans le sens du nouveau courant et ceux qui, comme toujours, préfèrent nager à contre courant de peur de perdre quelque avantage illusoire mais chèrement gagné.

Inutile d’être doué de « vue psychique » pour voir les faits : observez vos proches, parents, enfants, relations de boulot et amis (s’il vous en reste.) Observez ce qui se passe en eux, en vous et… ce que cela donne en fin de compte ! Est-il devenu difficile, pour vous, de conserver de bonnes et saines relations avec les membres de votre famille, avec vos amis, vos chefs, vos collaborateurs ? Trouvez-vous qu’il est de plus en plus difficile, pour ne pas dire mieux, de « faire semblant que tout va bien » ?

 

 

Réussissez-vous à vous trahir sans vous sentir moche immédiatement ou par la suite ? Avez-vous toujours autant envie de vous prostituer afin de « conserver des relations harmonieuses » avec les autres membres de votre « tribu » qui vous traitent, par ailleurs, comme de la merde en boîte ?

Réfléchissez bien avant de vous écrier, avec cette morgue de philosophe :

« Pourquoi, ce n’était pas déjà ainsi, autrefois ? »

Oui, bien sur, autrefois, vous viviez déjà dans le mensonge, vous faisiez déjà mine de ne voir que « ce qui va » et vous réussissiez, avec brio, à vous trahir jour après jour et à en retirer, il est vrai, quelques modestes gratifications… Mais est-ce que les choses « fonctionnent » toujours ainsi ?

Avez-vous remarqué à quel point il devient DIFFICILE de tromper son voisin, son enfant et… De réussir à se tromper soi-même « en toute impunité », comme c’était le cas jadis ?

 

 

 

se forcer a voirAvez-vous toujours autant de succès en matière d’hypocrisie, de duperie et de manipulation mentale ?
Réfléchissez encore si votre réponse est « oui » ou faites donc une bonne sieste puis relisez cet article !
Voici les faits : « ça a commencé ! » Ah oui ? Mais quoi donc ? Qu’est-ce qui est sensé « avoir commencé » et qui, apparemment, était attendu si ce n’est souhaité ?
Bonne question ! Et… La réponse est… ?

La réponse est là où elle se trouve depuis toujours : Pas dans cet article ni chez les autres ! Voilà au moins une chose qui n’a pas changée, n’est-ce pas ?

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons

(Sauf pour les images trouvées sur internet et réputées libres et gratuites)

Ce que nous sommes

12488009_pLorsqu’on se sert de la vision spirituelle pour «voir» et pour comprendre ce que nous sommes « en esprit et en vérité », nous remarquons en tout premier qu’en vérité, nous sommes fait d’esprit ! De ces particules de Lumière qui forment toutes choses, matière comme pensées. Cela on le savait déjà, dirons certains avec la moue de celui ou de celle à qui on ne la fait pas ! Oui mais allez voir ce que ça donne, avec les yeux du Soi Divin ! Pour ceux qui se rêvent encore incapables d’atteindre à une telle vision, voici ce qu’il est possible de « voir » (en fait, de percevoir, pour être plus exact) Imaginez une sorte de nuage fait de « poussières d’étoiles »

Sa couleur varie entre les rouges et les carmins, avec quelques touches de bleu électrique, nous dirons, pour simplifier. Ce nuage est fait de particules infinitésimales : des grains de Lumière pure, des «morceaux de Dieu-Le-Tout» en (troisième) personne !

 

 

 

Chaque grain de lumière est comme une idée précise, un songe, une pensée, etc. Imaginez à présent que certains de ces grains de Lumière vivante se rassemblent, par sympathie et deviennent cohérent entre eux, formant une espèce de « conscience de groupe », une « unité de direction vers le but », comme le disait H.P. Blavatsky.
Nous voilà face à un petit nuage minuscule, formé de grains de Lumière qui pensent la même chose et de la même manière !
Nous voici face à nous-mêmes. Voilà ce que nous sommes : un agrégat de particules cohérentes qui pensent et interagissent de concert.

Vous voulez mon avis ? Si ce que vous êtes ne vous convient pas, formez donc un autre nuage spirituel ou… Changez d’état d’esprit, c’est pareil !

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons

Votez pour la Lumière ! (test)

Un phareJe vous propose un thème de psychologie ésotérique sous la forme amusante d’un vote ! Autrement dit, je vais vous proposer un texte pour lequel il vous sera ensuite possible de voter, selon votre choix, vos réactions, car à la fin de ce dernier, il vous sera présenté plusieurs manières différentes de réagir en rapport avec son contenu. Imaginons que vous soyez conscient d’être une personne mature, évoluée, lumineuse et sans vice.

Bref, le genre d’âme, finalement, qui « bosse » sur elle depuis des lustres (voire des centaines d’années, pour ceux qui y croient) et qui, forcément, commence à jouir du fruit naturel et légitime de ses efforts en vue de s’améliorer spirituellement. Jusque là, on peut se comprendre et accepter la prémisse sans trop râler, sauf si on se la joue hypocrite par excès d’humilité dégoulinante.

 

 

Imaginons, à présent, que cette même conscience d’être une âme mature, évoluée, lumineuse et sans vice, vous pousse tout naturellement et tout aussi légitimement, à vous conduire en harmonie avec votre niveau réel d’évolution.
Dit autrement, on suppose ici que puisque vous êtes conscient d’être évolué, en tant qu’âme, vous êtes du même coup conscient de vos responsabilités, de vos devoirs moraux et que vous respectez, comme il se doit, la plupart des engagements sociaux qui font appel à votre sens de la justice, de la droiture et de l’honnêteté (qui a pouffé ???)

Jusque là, je pense qu’on peut rester à peu près d’accord avec la seconde prémisse qui, apparemment, est au moins partagée par la plupart des gens qui ont un minimum d’intégrité morale.

 
Maintenant, on fait appel à une sorte de « Super-Voyant », capable de voir dans votre vie actuelle ET dans vos vies passées, aussi clairement qu’un petit garçon de six ans sous les jupes des fillettes de son âge.

Ce Docte personnage vous dresse alors, sans a priori aucun, un « tableau » psychologique de tout ce que vous avez déjà vécu, en tant qu’âme (et non en tant que personnalité ponctuelle), dans cette vie et dans chacune des autres, dans lesquelles l’état d’esprit général d’âme évoluée et consciente de ce que cela implique, consistait en la principale qualité exprimée librement et volontairement.

 

 

Et là, vous êtes atterré d’apprendre que, depuis des dizaines de vies, tous ceux qui n’ont pas votre éclairage et votre discernement d’âme évoluée, vous prennent pour des « Tanches de la Baltique » (des couillons, en clair), abusent de vous et vous ridiculisent sans même que vous puissiez le réaliser. Et lorsque par miracle cette volonté de vous conformer aux valeurs que vous défendez avec ferveur, ne vous empêche pas de VOIR que vous êtes handicapé par un état d’esprit QUI N’EST PAS partagé par ceux qui vivent avec vous et en rapport avec vous, vous demeurez tout de même fermement fidèle à une vision idéale de ce qui fait frémir d’aise votre âme si éclairée.

En clair, ce Super-Voyant vous fait prendre conscience que cette différence de niveau (réel par ailleurs) entre vous et ceux qui partagent votre vie, EST LA CAUSE UNIQUE de toutes vos souffrances présentes et passées !

 
Dès lors, quelle sera votre réaction ?
Voici celles, usuelles qui sont généralement choisies par les âmes éclairées, propres sur elles et effectivement plus évoluées que la masse :

 

 

Choix N° 1 : «Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce vieux fou ? Je n’ai jamais eu à me plaindre du fait que mon degré d’évolution soit un quelconque handicap, bien au contraire !»

 

Choix N° 2 : «Oui, je sais que c’est parfois difficile, mais bon, quand on est lumineux et qu’on projette de l’amour en direction de nos ennemis, la justice finit par régner et nos opposant se mettent à nous aimer !»

 

Choix N° 3 : «Je le savais !!! Ce mec est possédé par le Démon, c’est un dangereux Gourou qui va nous faire rentrer dans une secte satanique et on va perdre notre âme en jouant aux dés avec Lucifer !»

 

Choix N° 4 : «Mais non, voyons ! Moi je n’ai pas ce genre de problème car je suis bien trop intelligent(e) et évolué(e) pour pouvoir tomber dans un piège aussi grossier ! Pffff !»

 

Choix N° 5 : «J’ai en effet noté ce problème, du moins, je commence à peine à le reconnaître et à me l’avouer, mais bon, que faire ? C’est dans ma nature d’être con, c’est à dire d’avoir un bon fond et d’être gentil avec tous, je ne peux tout de même pas devenir mauvais, me trahir intimement, tout ça sous prétexte qu’on me prendra parfois pour un bourricot !»

 

Choix N° 6 : «Je ne peux pas répondre à ce genre de question parce qu’elle ne me concerne pas. Je n’ai pas la prétention d’être évolué ou meilleur que les autres, je trouve cela orgueilleux !»

 

Choix N° 7 : «Je suis tout à fait d’accord ! Il y en a marre d’être pris pour une Tanche, ouais ! Maintenant, je me suis réveillé et ça va chier grave, moi je vous le dit !»

 

Choix N° 8 : «Pour ma part, je suis conscient(e) de tout cela, c’est d’ailleurs à cause de tout cela que je me sens perdu(e), confus(e), en colère contre l’univers et contre personne en même temps ! Je n’ai plus foi en rien, Dieu est mort et c’est sans doute moi qui l’ai tué !»

 

Choix N° 9 : «Franchement, tu m’en poses une bonne, là ! Je sais pas quoi répondre, alors je ne me prononce pas. Je pioche un Joker et je vais boire un café en attendant que vous finissiez de vous prendre la tête. Sans moi !»

 

Choix N° 10 : «Clair qu’il y a un souci, les z’enfants ! Cela fait d’ailleurs une paye que je le dénonce car j’ai trouvé la solution ! Je me propose d’ailleurs de vous expliquer comment régler cet épineux problème ! Voilà ce qu’il convient de faire…..»

 

 

Voilà, à vos clavier, prêts ? Votez ! 😀
Notez la réponse qui s’approche le plus de votre vision puis validez-là par et dans un commentaire, à la suite de cet article.
Si vous avez simplement envie de laisser un message, sans participer au sondage, allez-y aussi, c’est vous qui voyez !

 

Serge

Licence Creative Commons