Archives par mot-clé : la force

Beauté d’âme, Beauté de Soi

Comme vous le savez peut-être déjà, l’ésotérisme classique et la psychologie ésotérique n’énoncent pas toujours les mêmes règles et ne partent pas toujours des mêmes postulats. L’une des différences les plus marquantes et “viriles“, dirons-nous, et la différence de postulat au sujet de l’âme et du Soi Divin en rapport avec le relationnel. L’ésotérisme classique part de la prémisse que “Tout le monde est divin” à la base et que de ce fait, chacun possède la même Beauté Divine intérieure. Ce qui n’est pas faux, loin de là !

 

 

 

Mais du coup, chacun mérite le respect, l’amour et doit être considéré comme une partie insécable de nous-mêmes et traité de ce fait comme s’il était un vase précieux serti de diamants… Et c’est là que le bas blesse…. Car en vérité, il est parfois difficile -pour ne pas dire mieux- de traiter avec respect et amour un “frère” qui se comporte comme un véritable cochon et nous traite, pour sa part, comme si nous étions une merde ! Mais dès lors, où est la vérité ? Sommes-nous bien tous divins ? Réponse : oui ! Sommes-nous tous égaux ? Réponse : ouvrez les yeux avant de poser des questions stupides !

 

 

 

 

 

esprit4Voici ce que propose la psychologie ésotérique, toujours soucieuse d’aider les gens à bien vivre leur recherche spirituelle sans fantasmer sur des comportements idéalisés et donc inhumains. Il est un fait que nous sommes tous divins, cela pour la simple raison que Tout est fait d’esprit et que L’esprit est Dieu. Du coup, puisque nous sommes nous aussi fait d’esprit, notre essence ou nature intrinsèque est divine. Nous sommes donc bien tous divins, du moins, en ce sens. Voilà une cause entendu, MAIS…. Voici l’extrait d’une sentence de la psy éso qui devrait vous mettre la puce à l’oreille. Elle est très ancienne mais je l’ai traduite en termes modernes pour votre plaisir, tout en essayant d’en conserver le Souffle et donc l’esprit et la Force tels qu’à l’origine :

(…) Et bien que toutes choses soient faites d’esprit, cet esprit n’est pas toujours éclairé sur sa propre nature (…) Ainsi cette forme consciente est-elle faite d’un esprit qui se souvient être Dieu, tandis que telle autre forme, semblable en apparence et tout aussi consciente d’elle-même, n’a aucune souvenance de son appartenance d’origine, de sa Nature et donc, de sa Splendeur….”

 

 

 

Voilà qui devrait vous inspirer quelques saines réflexions. Pour la psychologie ésotérique (ou psy éso), attendu que c’est l’âme qui se manifeste toujours avant le Soi, tandis que l’homme est incarné sur Terre, il est plus prudent de considérer l’âme plutôt que ce Dieu qui se cache derrière, souvent à de nombreux pas en retrait (c’est de l’humour de psy éso, ça, oui.) Partant, le fait que nous soyons tous divins importe moins que le fait que la plupart d’entre nous n’en sont pas encore conscients et… N’en tiennent pas nécessairement compte dans leurs relations à autrui ! Avant de prétendre “voir Dieu en chacun“, encore faut-il avoir le courage et la volonté de savoir rencontrer l’homme dans lequel se cache Dieu…

 

 

 

 

la PaixEssayons à présent d’expliquer un peu plus certaines choses qu’enseignent les psychologues ésotéristes et qu’il n’est pas habituel d’entendre ou même de lire, du moins en France. Prenons le cas archi simple d’une conférence sur la paix qui aurait lieu dans votre ville. Voici ma question :

” Qui va aller écouter cette conférence sur la paix, ceux qui œuvrent déjà pour cette même paix -ou tentent de le faire- ou bien ceux qui ne songent qu’à la guerre et à ses présumés avantages ?

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous donner la réponse, n’est-ce pas ? Voici une seconde question :

” Qui sera ému en entendant des paroles d’amour et les conseils concernant l’utilité de pardonner à ses frères et de les aimer tels qu’ils sont, ceux qui ont le cœur qui s’émeut de la misère des autres ou bien ceux qui n’ont d’attention que pour eux-mêmes ? “

Je suis certain que les plus vifs d’esprit commencent à comprendre où je désire en arriver !

 

 

 

 

la Paix2Depuis des millénaires, des sages prêchent la paix et l’amour à des oreilles qui sont déjà remplies de paix et d’amour et qui en recherchent plus encore. Et ces oreilles sont réincarnées (si j’ose dire) et à présent, constatant le manque d’amour et de paix sur Terre, elles ont encore plus soif de telles Paroles qui ont le pouvoir de rassurer leur cœur tremblant de peur face à la méchanceté de ces “frères” qu’ils tentent toujours aussi maladroitement d’aimer et d’excuser.

 

 

 

 

Celui ou celle qui réussira à faire asseoir dans une salle de conférence sur la paix et l’amour de son prochain, tous ceux qui bafouent les règles les plus élémentaires d’humanisme, celui-là sera plus grand et plus fort que le Maître Jésus ! Lui a essayé de prêcher pour des oreilles qui ne désiraient pas entendre… Lui a essayé de toucher les cœurs qui ne désiraient pas aimer… On connait les résultats. Qui fera mieux que lui ?

Tous se contenteront de répéter ses paroles et, si possible, de les faire retentir dans des amphithéâtre où ne sont rassemblés que ceux qui ne demandent qu’à être encore plus convaincus qu’ils ne le sont déjà. Cela se nomme “de la lâcheté spirituelle” et ce n’est pas moi qui ai lancé cette expression couillue mais un très grand Être jadis.

 

 

 

se remettre en questionAutre chose… Vous remarquerez que c’est toujours les êtres qui ont déjà bien avancé dans leur recherche spirituelle qui se remettent sans cesse en question et se trouvent des défauts là où d’autres auraient besoin d’en inventer pour arriver au même résultat (lol) Comme par exemple ce jeune homme qui décrète qu’il est aussi peureux qu’une fille face à la misère morale d’autrui, alors qu’en réalité, c’est cette misère morale qui est responsable de son incapacité (toute naturelle et légitime) de s’adapter à un monde pour lequel il n’est absolument pas préparé (et pour lequel il n’a pas à l’être, d’ailleurs.)

 

 

 

montrer du doigtLa prochaine fois que vous serez surpris qu’une personne que vous aimez et respectez vous traite brusquement comme une merde, dites-vous en inspirant un bon coup : ” C’est vrai que je ne suis pas préparé à cela, car je ne suis préparé qu’à ce qui est Divin. C’est donc au divin en moi à se démerder avec ça et à ma place tandis que moi je m’occupe d’assumer mon humanité ! “

Seuls les gens sains consultent les psy et les toubibs : les autres, tous ceux qui sont vraiment des malades mentaux voire des pourris, considèrent aller très bien, merci ! C’est cet état de fait que je désigne du doigt et condamne.

La responsabilité véritable des nouveaux initiés est là : ils doivent apprendre à cesser de se croire plus bas que les autres alors que ces mêmes autres les haïssent en secret tant ils se sentent inférieurs et humiliés par le comportement (involontairement) orgueilleux de leurs ainés.

 

 

 

Seriez-vous étonnés si je vous apprenais que certains disciples de Maîtres très avancés et même certains Maîtres du passé ” sont revenus sous d’autres traits ” (autres extensions du même Soi) afin d’apprendre à cesser de se perfectionner maladivement et à se réjouir du niveau remarquable déjà atteint ? S’ils y parviennent, ils feront cesser une vieille rancune datant de l’après Atlantide et que je vais essayer de vous résumer en termes modernes et aérés…

Chaque fois qu’une âme très peu éclairée fait un pas en avant dans la Lumière, les êtres déjà éclairés en font vingt et les premiers perdent de vue les second, qui se sentent trahis, humiliés et laissés pour compte. Un peu comme s’ils se disaient : ” Je suis sûr qu’il fait cela pour m’abaisser, pour me prouver que quoique je fasse, je n’arriverai jamais à sa cheville ! “ (ou un truc du genre.)

 

 

 

Essayons de bien nous comprendre, s’il vous plaît ! Je ne dis pas que les plus en avance doivent arrêter d’être lumineux et sages, je dis seulement qu’un peu d’humour, une dose d’intuition et hop ! Ces paroles écrites, qui ne sont pas du “moi“, seront comprises et appliquées ! Ce comportement est une marque de simplicité et de Bonté Naturelle. Puissent les plus éclairés cesser de s’inventer des poux dans la tête et laisser les âmes qui n’ont jamais rien foutu de leurs vies commencer un peu à bosser pour les forces de la Lumière et…. à leur place !

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Le défi Américain

KH-M-SG et Me BlavatskyDe son vivant, la très célèbre Madame Héléna Pétrovna Blavatsky, cofondatrice de la fameuse Société théosophique (1885) racontait que les Grands Maîtres qu’elle côtoyait (Kut-Hu-Mi, Moria, Djwal-Khul) lui avaient confié qu’ils plaçaient beaucoup d’espoir en l’Amérique et les Américains…  Pourquoi cela ? Pour diverses raisons, dont une, en particulier et qu’il est temps, à présent, de rendre publique. Vous savez déjà, par divers rapports effectués par ceux qui peuvent «fouiller» dans les Annales Akashiques, que les « enfants indigo » sont en réalité des âmes « ordinaires », pas spécialement avancées, qui ont fait un «stage spirituel» sur le haut Plan Bouddhique, ceci afin de se gorger de connaissances profondes et Lumineuses, qui devaient leur servir, ensuite, à aider leurs frères à s’éclairer un peu plus eux-mêmes et à leur propos (les intentions secrètes cachées sous les actes apparents.)
Ce que je propose là se trouve ailleurs largement confirmé, dans des livres et sur la Toile (web) et c’est d’ailleurs pour cela que je me permets d’en parler aussi librement. Mais ce qui ne sera confirmé que plus tard, c’est qu’il en va presque de même pour toute une Nation !

 

 

 

de verre et d'acierQue sont vraiment les Américains ? Et surtout, comment ont-ils fait, sur même pas deux cents ans, pour «éclater» ainsi et devenir la Nation la plus évoluée, techniquement, de la planète ? Où ont-ils pris ce pouvoir de réussite sociale, industrielle, informatique, etc ? Seraient-ils des génies ? Oui et non…. De même que pour les enfants indigo, les américains sont (ou étaient au départ) des âmes tout à fait ordinaires qui, par certains côtés, étaient même un peu en retard, spirituellement, par rapport à certaines âmes incarnées sur le vieux continent (du genre Europe centrale et bassin Méditerranéen.)

 

 

 

acceptation04Attendu que les dites âmes n’avaient pas du tout évolué, depuis l’Atlantide et que, par certains côtés, elles demeuraient bien immatures, il leur fut donné l’opportunité de faire non pas un mais DEUX « stages spirituels » ! L’un sur le 5e sous-plan Bouddhique (celui des constructions mentales éclairés et puissantes) et l’autre sur un autre plan dont il n’est pas dans mes attributions de parler (vaut mieux pour nos fesses à tous, vu le pouvoir qu’il déploie.) Dans le premier « stage », les anciens atlantes qui ne s’aimaient pas et étaient à la fois dépressifs et défaitistes, reçurent des germes mentaux permettant à une âme humaine de hautes réalisations, tandis que dans le second plan, le « stage » se résuma à se goinfrer d’énergie divine (Adi Shakti), afin d’avoir LA FORCE ET LA CONFIANCE nécessaires pour les grandes réalisations possibles grâce aux germes mentaux déposés en leur âme.

 

 

in god we trust2Notez au passage la devise des américains «In god we trust» Les américains placent leur confiance en le pouvoir divin (et non pas vraiment en Dieu), un pouvoir qu’ils sentent vivre en eux. C’est une des raisons (mais pas la seule) qui firent dire à des Entités de l’envergure d’un Kut-Hu-Mi ou d’un Morya-El que « de grands espoirs sont fondés sur le peuple américain. »

Bon, OK… Et maintenant, qu’en est-il ? Qu’ont fait les américains de ce précieux apport gratuit et surtout inespéré ? Ils sont devenus la première puissance mondiale, cela grâce à ce double dépôt sacré. Ils sont également en avance technologique sur tout le reste de la planète. Très bien.

 

 

 

USA2Oui mais voilà : l’énergie qui leur avait été confiée étant passé presque exclusivement dans le pouvoir de se dresser comme étant la première nation industrielle, il n’en reste presque plus pour les réalisations spirituelles ! Ah, moins cool, ça…

Et ?… Avez-vous remarqué que les films de science-fiction américains nous présentent toujours les USA comme étant les sauveurs du
monde ? (c’est toujours chez eux que débarquent les E. T., comme par hasard.)

 

 

 

filmAvez-vous remarqué les doses de morale exacerbée présentes dans tous les films ? Comme si l’Amérique voulait nier le mal, ses cadavres dans le placard, en se servant des méchants pas beaux pour se faire valoir sur le dos des plus faibles d’entre le peuple (ce qui est assez démago et hypocrite il est vrai.) De même, avez-vous remarqué autour de quoi tournent les films d’amour, ce qui est placé en vedette ?  Mais que se passe-t-il ? Les américains auraient-ils besoin de gros câlins et qu’on leur dise qu’ils sont les plus beaux et les plus utiles à la planète, que sans eux nous serions tous perdus ?

 

 

 

USACe peuple si fier de ses acquisitions industrielles perdrait-il lentement mais sûrement la confiance qu’ils plaçait en lui-même et en La Présence Sacrée qui les habitait ? Observez la politique internationale des USA ! Observez les oups du Vietnam, de la guerre du Golfe..
Bref, les américains ne savent plus quoi faire pour nous apprendre ce que nous savons déjà : ils commencent à se faire peur tout seul et en fait de Heroes (lol) ils sont devenus de petits enfants apeurés manipulant des objets dangereux, qui enchaînent bêtises sur cafouillages.

 

 

 

heroesJe terminerai en orientant votre attention sur cette série, «Heroes», justement (qui est pas mal du tout, par ailleurs.) Avez-vous remarqué dans quel état psychologique (pour ne pas dire mieux) sont nos fameux «héros» qui doivent sauver le monde ? Ce feuilleton est comme le testament-prise de conscience d’un peuple qui est à bout de souffle, en fin de route et qui a plus besoin d’être sauvé par les autres que de continuer à croire au Père Noël. Ceux qui auraient pu vraiment sauver ce monde et le porter à un très haut niveau de spiritualité, ont désormais besoin d’être sauvés à leur tour.
Mais auront-il l’humilité de le reconnaître ? Certains, dans l’invisible, sont très intéressés par ce qu’il adviendra à ce sujet dans les prochaines années.

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web)

Changer d’âme

asep9776Nous savons déjà que l’âme, c’est ce qui nous anime, autrement dit, qu’elle est faite d’esprit conditionné (pensées, idées) et de force vitale dite « orientée » (émotions et sentiments connexes.) Nous savons également que l’âme n’est pas « quelqu’un » ni même « nous » mais un réservoir de connaissances, de souvenirs, bref, de la mémoire vivante qui désire et a (hélas) la force de s’exprimer en nous et à travers nous.

 

 

 

processus mentaux2L’homme vit avec cette compulsion animique depuis des milliers d’années, et il semblerait que cela ne le perturbe pas outre mesure. Pourtant, c’est le contenu formel (pensées) et orienté (émotions) de l’âme qui produit la plupart des souffrances humaines.

En clair, nos souvenirs et nos manières programmées de réagir émotivement, sont à la source de tous les conflits et responsables de toutes nos souffrances morales et physiques.

 

 

 

3fnrpcdlLorsque cesse cette compulsion de l’âme, c’est-à-dire lorsque cette dernière se résume à des souvenirs qui n’essayent plus de conditionner de force notre vie, il est alors possible de «changer d’âme» et, en fait, de se placer sous la chaleureuse tutelle de la Vraie Âme, de ce que nous sommes en esprit (et non en pensées) et en vérité (et non en simple émotivité.)
Cette Âme Véridique est bien entendu la partie Divine de notre propre Soi, de ce que nous sommes en vérité et pour l’éternité durant. Car n’en doutons pas, si Dieu-le-Tout n’a pas d’intention à notre égard, notre dieu personnel poursuit un (ou des) but(s) très précis et entend faire respecter la raison originelle de notre venue sur Terre.

 

 

 

Notre Soi est lui aussi fait d’esprit et de force vitale, mais d’une qualité plus pure et haute en fréquence que ne le sont les deux polarités de l’âme humaine ordinaire. Son Noyau Central est une particule de Pur Esprit, c’est à dire de Dieu-le-Tout, ce qui existe de plus haut et de plus pur dans le Cosmos et sur tous les autres plans.

 

 

 

dnora3x4Résister à l’âme revient à s’épuiser et à perdre son temps (et celui du Soi.) Résister ensuite au Soi Divin revient à se couper de ses trésors et de la plus grande partie de ce que nous sommes en vérité. Obéir à l’âme et suivre sa compulsion revient à se perdre de vue. Obéir au Soi et suivre ses conseils éclairés revient à Se Trouver enfin.

 

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Aimez-vous Dieu ?

vnz4xri9Voici une bien étonnante question, non ?
« Aimez-vous Dieu ? »
Certains répondront par l’affirmative et sans réfléchir, plus par réflexe que par véritable conviction. Ne pas aimer Dieu, est-ce une chose à révéler en public ? Est-ce une chose acceptable lorsqu’on se dit ésotéristes, spiritualiste  voire initié aux choses de l’esprit ? Alors la plupart d’entre nous répondront : «Évidemment que j’aime Dieu, la bonne blague !» Ah ? Est-ce une chose si évidente que cela ou qui tombe sous le sens ? En quoi est-il «évident» d’aimer Dieu, si on y croit ? Et c’est qui ou bien c’est quoi, Dieu, d’abord ? Peut-on aimer une chose sans la connaître vraiment ? Ou est-ce l’amour qui apporte la véritable compréhension ?

« Tout est fait d’esprit et l’esprit est Dieu. »

Vous connaissez cette Loi Ontologique ? Elle est tirée, entre autre, de la Bible originelle mais se trouvait auparavant dans des textes bien plus anciens, dont les Shiva Sutra, par exemple. Si vous connaissez cette Loi donc, vous auriez tout intérêt à aimer Dieu, n’est-ce pas, attendu que vous êtes fait de Lui ! Ne pas aimer Dieu en étant fait d’esprit, reviendrait à ne pas s’aimer soi-même !

 

 

RayonantEt ne pas s’aimer soi-même reviendrait non seulement à ne pas aimer Dieu mais, de plus, à n’aimer personne d’autres dans tout l’univers ! (Partant de la prémisse que Tout est fait de Lui et que Tous sont fait de Lui, n’est-ce pas ^^) Alors, aimez-vous Dieu ? Connaissez-vous une question plus redoutable que celle-là, une fois que l’on a conscience de ses incroyables implications ? Est-il important d’aimer Dieu «en tant que Dieu», c’est-à-dire en tant que Créateur Suprême de Toutes Choses ? Non, certainement pas ! Cela vous semble-t-il paradoxal ? Cela ne l’est pas, vous allez pouvoir le constater…  Smile

 

 

Imaginons qu’une seule fois dans votre vie, vous soyez touché profondément par la Grâce… Par quelque chose de Beau, de Grand, de Noble, de fascinant. Imaginez que vous ressentiez alors un profond sentiment de respect se muant rapidement en un débordement que l’on puisse qualifier d’amour

Attention : Vous venez d’aimer quelque chose ou quelqu’un !…

 

 

 

esoterikosEn réalité, vous venez d’accomplir, sans le réaliser, un véritable Miracle : vous venez d’aimer Dieu, de le faire Grandir dans votre cœur et donc, de lui donner plus de place encore dans l’univers ! Dans cet univers qui est en vous, au cœur de vous. Vous venez de vous aimer vous-mêmes et d’aimer toutes choses dans l’univers, car l’amour qui est ressenti par la plus petite particule d’esprit, est ressenti par Tout, par Tous et par Dieu en son Entièreté.

Chaque fois que vous ressentez de l’amour, vous faites Grandir l’esprit et vous «Respiritualisez la matière.»

 

 

ClairaudienceCar l’amour est une force qui élève énormément la fréquence vibratoire des particules qui composent toutes choses : l’esprit. Et en élevant la fréquence de l’esprit, vous faites de nouveau évoluer Dieu vers son propre Dieu à Lui. Vous donner à l’esprit la FORCE de redevenir l’Esprit, c’est-à-dire la Conscience de « Qui-il-Est-vraiment. »

 

 

 

 

Christ+cosmiqueAimez-vous Dieu ? Toute personne qui vous permet de ressentir de l’amour est PRÉCIEUSE pour l’univers, comprenez-vous ces mots d’une puissance évocatrice démesurée ? Chaque fois que vous aimez, vous faites Grandir Dieu ! Souvenez-vous éternellement de cette révélation ! Toute personne qui vous aime vous, fait de vous une personne très PRÉCIEUSE pour l’univers ! En produisant de l’amour -en se servant de vous comme support- cette personne aime Dieu, vous aime, s’aime et aime toutes choses dans l’univers.

Et cette personne fait Grandir Dieu.

 

 

 

dans le coeurVeillez sur ceux qui vous font ressentir de l’amour comme vous veilleriez sur une montagne de pierres précieuses, car en vérité, ces personnes sont comme des Diamants purs pour l’Univers ! Veillez sur vous-mêmes si vous permettez à d’autres de ressentir de l’amour pour vous, car en vérité, même une montagne de pierres précieuses serait peu de chose à comparaison de votre valeur ! Vous voici devenus producteurs conscients d’énergie spirituelle ! Aimez-vous ce que vous êtes ? Vous êtes l’esprit et l’esprit est Dieu. Car…

« Dieu réside en vous en tant que vous. »

[Shiva Sutra, 4000 ans avant J.-C.]

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Les trois racines

Comme vous le savez, on parle de Trinité ou de tri-unité à propos du Divin. Autrement dit, le Divin possède trois Aspects, qui sont trois sortes d’énergies formant l’Esprit Vivant et Conscient ou « Le Tout. »
Le premier Aspect, nous le nommerons le Père pour simplifier et pour conserver un ésotérisme Européen, pour ne pas dire Chrétien (rien à voir avec la religion Catholique, soit dit en passant.)
Le second Aspect est Le Fils.
Le troisième est Le Saint-Esprit.

 

Le Père représente le pouvoir divin (Adi Shakti, en sanskrit.)
Le Fils représente la Conscience. Le Saint-Esprit est ce qui donne naissance à toutes les forme, c’est « la Matéria Prima » ou la Mère du Monde. Par exemple, ce que l’on connaît sous le nom de Kundalini, en sanskrit (la force-serpent) est en réalité de l’énergie résiduelle du Saint-Esprit, avec laquelle nous naissons, et qui demeure lovée au bas de notre colonne et dans l’os du sacrum, notre vie durant.

Chacun de ces trois Aspects d’une Seule et même Chose (Dieu-le-Tout) possède des «racines», c’est à dire qu’il s’abreuve, en énergie dans l’une des trois directions cosmiques du Manifesté (la 4eme direction étant l’intérieur et faisant partie du Potentiel non impliqué dans la création cosmique.)
L’Aspect Père (Masculin, positif et pénétrant) a ses racines dans le sens vertical (le ciel), c’est à dire qu’il existe dans les hautes fréquences cosmiques.

 

 

 

ange du milieuL’Aspect Fils a ses racines dans le sens horizontal (le monde manifesté, le relationnel, les êtres) c’est à dire qu’il trouve sa force dans l’expression et dans l’expansion, de l’intérieur vers l’extérieur, du centre vers la périphérie, etc.
Enfin, l’Aspect Mère (Féminin, négatif, maturant ou nourricier) trouve ses racines dans les basses fréquences, dans le sol, vers le bas, etc.
C’est le potentiel à être, à faire, c’est aussi le « Noir », ce qui n’est pas encore connu, expérimenté, accepté, intégré, etc.

 

 

 

L’aspect Mère est le plus important, durant la vie incarnée, car c’est dans le cœur même de la Planète que se trouve LA FORCE de manifester le Christ en nous.Seule la Mère peut nourrir ses enfants (Symbolisme des petits jésus dans les bras des vierges Marie) et c’est en Elle (son Aura divine) que nous avons la Vie, le Mouvement et… La Force d’Être !

 

 

 

GaneshLe pouvoir vivant de la Mère monte du sol, passe par les Chakra des pieds, des genoux, de l’aine (deux polarités aussi) puis entre par le Chakra de Base, s’élève en direction du cœur, Réveille au passage « le Fils Unique de Dieu » (l’Atome Germe du cœur) et l’élève jusqu’aux pieds du Trône de ” Celui qui est assis, sur le Trône, le visage caché. ” Dès lors, le Saint-Esprit Universel descend et inonde les cellules du corps de chair, et l’Ascension peut alors commencer !

Sans cette descente d’énergie préalable, aucune forme d’Ascension véritable n’est envisageable. Et pour que cette énergie Divine puisse descendre, il faut, au préalable, que l’énergie résiduelle du Saint-Esprit, en nous, se soit élevée.

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons

Sixième Quizz éso de la psy éso

SIXIÈME QUIZ

 

Et nous reprenons gaiement notre habitude de faire un Quiz de temps à autres !

 

Voici le sixième du genre : N’hésitez surtout pas à vous lancer.

Ne peuvent être “ridicules” que celles et ceux ceux qui croient encore pouvoir l’être en agissant, tandis que les autres se roulent les pouces et ne prennent jamais aucun risque !

 

– Comment s’appelle l’opérateur ou “officient“, en Magie ?

 
– Quel est l’autre nom du célèbre “Carré Magique” ?

 
– Quel mot célèbre manque à cette suite : “Sator, Arepo, Tenet, Opéra et… ?

 
– Comment s’appelle cette énergie qui se trouve lovée à la base de l’épine dorsale et qui, en s’élevant dans le canal rachidien, entraine l’illumination ?

 
– Quel est l’autre nom de l’énergie résiduelle du Saint-Esprit qui est basée au bas de la colonne vertébrale, dans l’os du Sacrum, et qui s’inspire d’un animal ? La force…..?

 
– Comment s’appelait, selon la légende, le premier Roi des Atlantes ?

 
– Selon certaines traditions, les trois premiers “corps” invisibles de l’homme sont, respectivement et de bas en haut : le corps vital, astral et…?

 

 

Rendez-vous ici lorsque l’un des participants à ce Quiz aura trouvé les six bonnes réponses…

 

*******