Archives par mot-clé : Bouddhisme

Le Mental Analytique

mental04A part quelques exceptions, toutes les personnes, en naissant, ont un Mental Analytique « remastérisé » et qui fonctionne correctement. Entendez par-là que cette faculté naturelle de notre être sur laquelle je vais revenir largement par la suite, fonctionne normalement et à plein régime, à chaque début d’incarnations de l’une quelconque des extensions d’un même Soi Naturel. Mais qu’est-ce que ce fameux Mental Analytique, au juste ? Il semble étonnant de donner un nom aussi moderne et aussi terre-à-terre à une fonction de notre être global, de notre Soi, n’est-ce pas ?

 

Toutefois, c’est le terme le plus approprié de tous pour nommer cette partie de notre mental qui participe à la fois du rationnel et du spirituel, c’est à dire aussi bien de la conscience objective (relative au fonctionnement des 5 sens)  que de la conscience subjective (mémoire, imagination, intuition, etc.)

Le Mental Analytique est le médiateur entre ce qui se passe sur Terre et dans la chair et ce qui se passe dans le ciel et hors de la chair. Disons, pour simplifier à l’extrême que le Mental Analytique est la seule portion mentale de la personnalité que l’être Intérieur, notre Soi, peut atteindre, visiter, inspirer voire illuminer, le cas échéant.

 

 

 

mental12Bref, le Mental Analytique est si parfait dans son fonctionnement naturel et originel, que la partie divine de notre Être Global est capable de l’adombrer sans aucun problème. Le Mental Analytique est parfait, complet et ne se trompe jamais. Du moins, aussi longtemps que l’individu ne lui impose pas des règles, des idées et des devoirs qui lui sont naturellement étrangers… Ou encore, aussi longtemps que ceux qui peuvent y avoir pleinement accès (les parents, les éducateurs), ne le saccagent pas par des idées aberrantes !

Ah ? Parce que quelqu’un d’autre que nous peut avoir accès au poste de contrôle de notre Mental Analytique ? Certes… Hélas ! (ici, un gros soupir qui décoiffe ma femme au passage.)

 

 

 

mental06La machine humaine est hyper bien faite et peut se protéger de tout, sauf de son propre cœur et de sa propre idéation (concepts, crédo, idéaux, etc.)
Comprenez que le Mental Analytique ne risque rien face à des étrangers, des ennemis ou mêmes des personnes qui nous sont indifférentes…. Mais il est SANS DÉFENSE face à tous ceux que nous chérissons et qui prétendent nous aimer ! Mais ça, vous le saviez déjà, n’est-ce pas ?

 

 

 

cerveau2Donc, dès la naissance et quelques temps après, le Mental Analytique, cette portion rationnelle et parfaitement adaptée à notre propre divinité, fonctionne à plein régime et permet à l’enfant d’apprendre et de comprendre à une vitesse qui laisse rêveur les adultes. L’enfant est branché ! Son Mental Analytique est comme un pied de nez (pour ne pas dire un doigt !) aux prétentions de certains mystiques qui affirment haut et fort que « l’homme ne peut se servir de sa tête et de son cœur avec le même bonheur, car la tête tue le cœur…» (Prout !) Personne n’a même songé qu’il pouvait en être tout autrement… Ou que ça pouvait même être l’inverse !

 

 

 

 

mental07LMental Analytique est ce qui permet à un individu de se concentrer sur un problème ou sujet donné, de se questionner sur d’éventuelles solutions et finalités, PUIS DE RECEVOIR IMMÉDIATEMENT UNE RÉPONSE DE « DIEU EN SOI » !

Nous sommes donc loin de cette forme d’analyse purement intellectuelle qui se fonde sur la connaissance acquise et emmagasinée dans notre pauvre cervelle ! Il existe plusieurs formes de raisonnement, tels que le raisonnement déductif (de l’effet vers la cause) et le raisonnement inductif (de la cause vers l’effet.) Mais il existe aussi une forme de raisonnement bien moins connue ou même évoquée dans nos écoles, où nous bourrons la pauvre tête de nos bambins de vérités toutes faites et prémâchées à leur intention.

 

 

 

mental03Je veux parler du raisonnement syllogistique ou complet. Voire de cette forme supérieure de raisonnement qui cumule toutes les autres formes et lui adjoint ce que nous considérons comme étant l’intuition. Dans le Mental Analytique, l’intuition tient la place prépondérante mais elle n’est, en réalité, que l’antichambre d’une forme de connaissance totalement inconnue de nos doctes académiciens : La Supraconscience.

 

 

 

 

mental11La supraconscience n’est pas de l’intuition : C’est une prise de conscience directe qui ne passe ni par l’intellect, ni même par le mental, et encore moins par le cerveau, mais résulte du fonctionnement naturel de l’esprit lui-même.

Les enfants sont donc branchés sur « Radio-Cosmos » avant que tous ceux qui se réclament du bien, du bon et de l’amour inconditionnel, ne fassent l’acte le plus sauvage et impardonnable qui soit : Réduire à néant le Mental Analytique de leurs élèves, de leurs protégés ou… De leurs propres enfants.

Les professeurs, l’enseignement académique, l’éducation des parents et, en un mot, l’aberration mentale de tous ceux qui se proposent de diriger leurs cadets, détruirons plus surement le Mental Analytique de l’enfant qu’une armée de barbares lancée à ses trousses.

Mais pourquoi ceux qui sont sensés nous guider, nous instruire et nous aimer, ont-ils ce pouvoir démoniaque de détruire notre Mental Analytique ?

 

 

 

mental08Parce qu’ils estiment, en toute bonne foi, qu’ils se doivent de « partager leurs connaissances » afin que les générations successives puissent les perpétrer à travers les âges. Et comme la plupart des adultes ont un mental aberré, alors la plupart des enfants transmettrons cette même aberration à leurs propre descendance. Tu parles d’un cadeau ! Mais qu’est-ce qu’un mental aberré ? Et comment passe-t-on d’un Mental Analytique au fonctionnement parfait, à un mental complètement aberré ou presque ?

 

 

 

Cela dit, il existe un système de sécurité, naturel et bien huilé, que l’on peut remarquer chez les enfants, avec plus de facilité que chez les adultes, qui eux, ont perdu pour une large part de leur spontanéité.

Lorsque le Mental Analytique d’un enfant disjoncte ponctuellement, à cause d’une phrase qu’il ne peut pas comprendre ou admettre, par exemple, l’enfant reste bouche bée, les bras ballants, les yeux arrondis et l’air dans le vague. A l’évidence, cette « coupure momentanée » de la psyché, consiste en une sécurité.

 

 

 

mental15On appelle cela un Koan, mot qui est issu du bouddhisme Zen. Un Koan, c’est quand le Mental Analytique (ou seulement le mental usuel) disjoncte et qu’on est comme vide, sans pensées et que tous les mécanismes pourtant bien huilés de l’intellect, sont partis en congés sans solde et surtout, sans crier gare ! (ni même “Arrêt de Bus !”) Il est évident, par ailleurs, que ce n’est que rarement cent pour cent du Mental Analytique qui disjoncte, mais la partie qui manque à l’adulte, depuis son enfance, est ce qui permet l’installation, dans le mental, de toutes ces aberrations qui rendent certains individus proprement imbuvables.

 

 

 

 

esoterikosUn mental aberré est un mental qui n’est plus capable de discerner correctement les faits, la vérité ou toute évidence s’imposant à lui. Celui ou celle dont le mental est aberré, ne saura pas (ou plus) reconnaître ses propres intérêts ou idéaux : une partie de son esprit est faussé dans son jugement, cela à cause de la présence en sa mémoire, de faits troublants, de peurs, de refoulements, de frustrations, bref, d’émotions capables de PERTURBER le processus de raisonnements tels que le syllogistique ou complet, par exemple. Évidemment, il existe d’autres facteurs aberrants, tels que les croyances ou le besoin compulsif d’être assumé, reconnu, aimé, etc. C’est par exemple le mental aberré qui nous pousse à commettre ce genre de conneries :

 

** Prendre pour épouse une femme qui ressemble à notre mère qui ne nous aimait pas (la vilaine.)

** Attirer à soi tous les boulets de la création et se demander pourquoi ceux qui refusent de se responsabiliser sont attirés ainsi par nous (sic)

** Prêcher une vérité et vivre selon un état d’esprit diamétralement opposé.

** Devenir patron dans le but de diriger des ouvriers, alors que nos parents, nos conjoints, nos enfants et nos amis ne nous respectent pas, nous méprisent et refusent de reconnaître notre valeur (j’espère que vous êtes tous ouvriers, vous qui lisez !)

** Prétendre aimer une personne (et être sincère) mais avoir par ailleurs un comportement qui la fait fuir, s’en apercevoir mais ne rien pouvoir faire, etc.

 

 

 

mental17La liste est illimitée ! Le mental aberré est donc un mental qui ne sait plus où est la vérité, l’équilibre, le bon sens ainsi que son propre intérêt. La connexion avec le divin a disparue et les questionnements doivent se contenter des réponses toutes faites, bien qu’insatisfaisantes, qui font déjà parties intégrantes du mental, désormais conditionné. Conditionné par qui et par quoi ?

 

 

 

conscience2Conditionné par qui ? Par tous ceux qui savent, qui nous aiment et qui tiennent à nous faire profiter de ce même savoir et de ce même amour (si vous êtes des parents, sautez ce passage et allez boire un café !) Par quoi ? Par leur propre mental aberré, bien évidemment. Tel un sida mental qui passerait de générations en générations par le biais de nos éducateurs et de nos propres géniteurs, le mental aberré est devenu la condition normale de notre société de consommation.

 

 

 

ceintureUn exemple ? Votre véhicule est considéré comme propriété privée et nul n’a le droit, sans mandat, de s’occuper de ce qui se trouve à l’intérieur ou de ce que vous y faites… Normalement ! Mais roulez sans la ceinture de sécurité, et vous verrez si vous êtes « chez vous » en voiture ! Où se situe l’aberration ? Pas dans l’emploi d’une ceinture, mais dans la manière hypocrite de faire croire que l’État prend soin des gens (alors que seul votre fric les intéresse) et par le fait que ce même état a promulgué des lois qu’il s’empresse lui-même de contourner « légalement » lorsque son intérêt le réclame. Et qui a mis au pouvoir les législateurs qui nous pondent des lois aberrantes ? Devinez ! Smile

 

 

Le mental aberré est responsable de toutes les… Aberrations, oui. Mais savons-nous, au juste, ce qui aberre notre mental, lorsque nous ne sommes encore que de petits bouchons à tête blondes, insouciants de tout ? Nous le savons, mais nous préfèrerions ne pas le savoir. Pour résumer, douze choses aberrent le Mental Analytique d’un tout jeune enfant :

 

1. Les mensonges de l’adulte reconnus comme tels par l’enfant.
2. Voir un adulte prêcher une chose et en faire une autre.
3. Lui imposer de force des règles stupides mais « traditionnelles ».
4. Faire croire à l’enfant que l’adulte a toujours raison.
5. Tromper ou trahir sa confiance.
6. Projeter la responsabilité des souffrances d’un adulte sur l’enfant et le culpabiliser.
7. Lui donner l’habitude de ne pas s’écouter et l’habituer à croire en priorité tout ce qui vient des parents, des éducateurs, des autres adultes, etc.
8. Lui expliquer ce qui est vrai ou faux, cela de crainte qu’il soit plus con que ses géniteurs (lol).
9. Le questionner et forcer ainsi très tôt son intellect d’enfant à se confronter au mental d’un adulte et à répondre aux interrogations de ce dernier.
10. Lui faire du chantage affectif dans le but de contrôler ses actes.
11. Cacher les peurs naturelles d’un parent derrière l’excuse de l’amour.
12. Manipuler un enfant en lui disant que « c’est pour son bien », alors que tout ce « bien » tend surtout à le priver de liberté et de plaisir.

Sur ce sujet, je puis être intarissable. Mais nous dirons ici que l’essentiel est dit.

 

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites.

Des choses que l’on ignore

sakyamuniTout le monde a entendu parler du Bouddhisme…
Tout le monde sait que cette philosophie découle de l’enseignement de « Bouddha »… Ce que moins de personnes savent, c’est ce qui suit : Le terme Bouddha n’est pas un nom propre et ne désigne pas exclusivement le prince Gautama mais toute personne dont l’esprit n’est plus aberré mais au contraire éclairé par la lumière du pur discernement (Hamsa swamini, le Cygne spirituel) La racine Sanskrite « bod » dans le mot «Bouddha » signifie à la fois « lumière » et « éclairage » (spirituel)

 

 

 

Les plus grands Initiés du passés dont l’esprit était complètement éclairé, étaient des « Bod-Yul », c’est à dire des « illuminateurs », à savoir des Maîtres qui permettaient aux autres de retrouver clarté d’esprit et discernement. Le mot « Yul » ne signifie pas « village », comme pourrait le laisser supposer une traduction littérale, mais regroupement d’états d’esprit, chaque état d’esprit pouvant être considéré comme une « Demeure de l’âme », un « temple » ou une « Maison » (comme en astrologie.)  Un Bod-Yul est donc un être qui est capable d’éclairer les autres au sujet de leur propre état d’esprit. Il y eut plusieurs Bouddha, au cours des millénaires passés, et il y en a encore, même d’incarnés, mais tous n’ont pas été aussi « médiatisés » (si je puis dire) que Gautama, qu’on appelait aussi « Siddhartha. »

Ce nom, « Siddhartha », témoigne de l’origine réelle et profonde de la clarté d’esprit (ou degré très élevé de discernement) de Gautama. Peu de gens savent, encore à notre époque, que les fondements du Bouddhisme primitif et purement ésotérique, reposent entièrement sur une très vieille philosophie, âgée de six mille ans au moins, issue du Cachemire (ou « Kashmir »), en Inde, et nommée « Shivaïsme. »

 

 

 

pat1v2rLes « Shiva sutra » sont des textes d’une beauté, d’une profondeur et d’un degré de spiritualité uniques au monde. Le « Siddha-Yoga » est la voie que suivent tous les grands Adeptes du Shivaïsme du Cachemire.
Il ne reste plus grand chose des enseignements primitifs attribués, à tort ou à raison, nous le saurons bien un jour, à Gautama, supposé être un prince d’un royaume offrant des symboles et archétypes mentaux des plus intéressants.

 

 

 

Karma8Toutefois, même si le Bouddhisme exotérique (celui que nous connaissons aujourd’hui) est un peu moins intéressant, pour un ésotériste, que celui véhiculé par certains Lama du Tibet, il faut savoir qu’il existe toujours la connaissance primitive (originelle), véhiculée par un forme de Bouddhisme infiniment plus profond et ésotérique et qui, selon ce que me chuchote mon petit doigt, devrait être « redécouvert par le plus grand des hasards » d’ici quelques petites années. Ce Bouddhisme là est encore plus ésotérique et pur que celui des Lamas Tibétains ou même du Zen.

 

Ceux qui en parleront à nouveau et dans un langage moderne et adapté, se réfèreront d’abord au mental aberré de nos contemporains et à son opposé, le mental éclairé (ou analytique) qui apporte paix, discernement et équilibre psychologique. Il est vrai que tant que nos émotions interfèrent dans notre jugement, notre discernement se retrouve dilué par une eau plus ou moins limpide. Essayez de voir correctement en nageant sous l’eau et sans masque de plongée. Essayez de voir sous l’eau lorsque cette eau est devenue de la boue, et vous comprendrez la nature et la qualité du Regard posé sur le monde et sur les êtres, par la masse « bien pensante » de nos contemporains.

 

 

 

 

    Serge Baccino

Licence Creative Commons

Dossier – Les fondements de la science hermétique – Chapitre 12

Premier exercice pratique

Avant-Propos

Nous allons commencer, tout doucement, une première série d’exercices pratiques qui nous permettront de vérifier par nous-mêmes le bien fondé de nos études dans leur partie purement théorique.
Je ne saurais, dès le départ, trop vous recommander de BIEN EXPÉRIMENTER chacun de ces exercices, même ou surtout s’ils vous paraissent bizarres, inutiles ou trop simples pour être efficaces !

L’intellect -qui est la première fine lame de l’ego- ne baissera pas les armes facilement, surtout s’il se sent “agressé” par des théories et des preuves pouvant remettre en cause les fondements mêmes de son savoir aussi empirique que linéaire.

En clair, ça veut dire que dès que vous aurez à faire des exercices pratiques, l’intellect se cabrera, peu ou prou, et fera tout pour vous prendre la tête et vous décourager.

En effet, le Monde Spirituel n’est pas accessible à l’intellect, ce qui est loin de faire plaisir à ce dernier car il devra se résigner à ne pas vous y suivre !
Donc ne vous laissez pas abuser par le côté simpliste de certains exercices; ils sont plus efficaces et puissants que je ne saurait vous le démontrer pour le moment, c’est la raison pour laquelle j’invoque ici votre concours honnête et entier pour m’aider à vous apporter toutes les “preuves” dont ce (ici un gros mot vilain) d’intellect aura besoin pour vous foutre la paix ! (lol)

Il vous est expliqué ces choses à présent pour ne pas avoir à vous le redire à chaque fois, donc tenez-le vous pour dit une bonne fois pour toute :
Attention, un exercice aux allures simplistes peut cacher des résultats aussi inattendus que puissants !”

Ceci étant dit, nous allons commencer par un exercice de polarité négative mais de genre Masculin (vous comprendrez ensuite ou plus tard ces expressions), c’est à dire un exercice par le biais duquel nous allons apprendre non pas à créer une pensée mais à en transformer de déjà faites, de déjà “pensées”, si l’on peut dire.

En clair, on va commencer à apprendre les techniques d’Alchimie Mentale, c’est à dire de Transmutation. :elv:
Nous commencerons avec du “matos” simple et facile à travailler : des idées simples mais négatives, morbides et quelque peu destructrices.

Grâce à cet exercice, vous allez pouvoir un peu “toucher du doigt” comment fonctionne l’esprit et, du même coup, VOTRE esprit qui fait partie intégrante du “Tout-esprit”

Expérimenter soi-même et directement permet de mieux comprendre les Lois Spirituelles (de l’esprit, donc) et avoir la preuve que leur degré de simplicité est à la portée d’un enfant de quatorze ans (d’où mon souci que vous sous-estimiez la valeur du matériel pratique proposé ici ^^)

Note : vous savez à quel point l’intellect à horreur de couper les cheveux en quatre et de vous inonder de questions, de doutes et vous entrainer dans des prises de têtes sans fin. Et je ne parle pas que de l’intellect féminin !

(Jets d’œufs et de tomates pourris interdit ^^)
Je vais donc vous demander de faire une chose nouvelle, impensable pour l’intellect : lisez bien mes explications, si des questions s’élèvent en vous, relisez une fois, deux fois encore l’énoncé de l’exercice mais ne demandez PAS de détails à son sujet ! (ou d’explications supplémentaires)

Ne cherchez plus à vous rassurer ! Faites-vous confiance et PRATIQUEZ, même si vous croyez ne pas avoir tout saisi ! Vous captez l’idée ?

Cette façon d’agir étant “aberrante” aux yeux de l’intellect, cela va un peu le déstabiliser LUI, ce qui, pour une fois, vous fera des vacances et vous changera un brin !
Ne dites plus que vous êtes aussi intelligent qu’un autre : prouvez-vous le dès à présent et à chaque instant de votre vie.
Désormais, vous devenez “Élève Alchimiste” puis vous deviendrez “Alchimiste” puis Magister (le maître de vos processus mentaux, à ne pas confondre avec Les Maîtres Instructeurs)

Ces “grades” vous y avez droit, ils sont à vous, à la condition que vous cessiez de vous balloter tous seuls entre les deux pôles d’une même chose, pôles dont l’un se nomme “fierté mal placée” et l’autre “manque de confiance en soi”
Plantez-vous au milieu, là où se trouve le panneau “Je suis mon propre Refuge” (fondement du véritable Bouddhisme, hélas disparu de nos jours)

Les bases étant posées, passons à présent à ce tout premier exercice.

Pour cette fois, comme il s’agit d’un exercice, et non d’une expérience, nous allons invoquer directement la condition négative, cela en “appelant” volontairement la pensée que nous devons transmuter, plutôt que d’attendre qu’elle vienne à nous.
Nous allons tout d’abord “ouvrir” le circuit de Transmutation Mentale sans forcer, sans se crisper et, surtout (pitié pour vous-mêmes), sans se soucier des milliers de questions à la c… qui ne manqueront pas de venir se bousculer à l’avant-scène de votre conscience, dans l’espoir de vous faire croire que c’est bien VOUS qui vous posez toutes ces questions !

__________

Exercice

Vous allez imaginer qu’au niveau de votre tête, partant des deux tempes, sur le côté, et passant par la ligne des sourcils et l’arrière du crâne, existe une sorte de bulle invisible mais perceptible psychiquement (vous imaginez que vous la sentez, point barre) qui englobe donc une partie de votre crâne et s’élève jusqu’à une quarantaine de centimètres au-dessus de vous.
Voici un schéma pour vous donner une idée plus générale du propos :

Image

Il serait bon de vous habituer à ce que décrit le schéma ci-dessus car tous les exercices de Transmutation Mentale devraient débuter par la “mise en place” (imaginer, visualiser, sentir, etc) de cette “Boule Mentale” qui est votre Laboratoire spirituel personnel.
Donc, vous imaginez que dans cette Boule Mentale, arrive, parce que vous l’y avez invitée, la pensée qui énonce ceci :

“Les gens sont cons !”

Une fois la pensée “saisie”, mentalement, vous la faites descendre par le sommet de votre crâne (Chakra Coronal) jusqu’au niveau du front (Chakra Frontal) puis vous imaginez que cette pensée sort de votre front, vient se placer à une dizaine de centimètre au devant du front et se transforme en une phrase (ou un mot, selon le cas, et pour les prochains exos) qui est écrite dans l’air, devant vous, en lettre de feu, et de couleur jaune.

En clair, vous voyez écrit, devant votre front, en lettre de feu, de couleur jaune : “Les gens sont cons !” Un peu comme ceci :

Image

A présent, vous allez transformer cette phrase, faire un véritable acte de créativité, de transmutation mentale ! Vous allez réécrire cette phrase, pas en écrire une autre, LA réécrire, c’est à dire la transformer elle, et non en ajouter une autre, vous captez la nuance ? Donc, vous effacez la phrase et à la place, et en lettre de feu de couleur ROUGE, vous écrivez ceci :

“Les gens découvrent maintenant leur divinité !”

Ce qui donnera à peu près ceci :

Image

Vous voyez le genre ? L’idée est de transformer le CONTENU de la forme mentale et la COULEUR de l’intitulé, devant votre front. Ensuite, vous faites rentrer la pensées écrite (en lettre rouge et une fois transformée) par le front, vous la faites remonter par le haut du crâne (Coronal) jusque dans la Boule Mentale, puis par un simple effort de volonté, vous la CHASSEZ de la Boule Mentale en disant : “C’est fait !”

Et vous n’y pensez plus !

(Pour ne pas attirer de nouveau à vous la pensée lancée)
Voilà, c’est tout !
Faites cet exercice puis ensuite seulement, venez en discuter ici, en tenant compte de mes conseils d’éviter toute prise de tête (ce qui annulerait votre pouvoir naissant)

Nous sommes intéressés par tous vos commentaires et avis personnels au sujet de ce tout premier exercice pratique.

Si cela vous plaît, je vous en expliquerai d’autres  😀

Suite et fin du Dossier ====> Cliquer ICI