Archives par mot-clé : PRP

Le mensonge à Soi

Man-PowerComme vous le savez, dans ce nouveau paradigme instauré par les énergies nouvelles (2012 et +) le moindre manque de cohésion mentale et d’attention auront pour effets de rendre les propos et les actes des gens décousus et désordonnés. Un peu comme si le manque de rigueur mentale précédemment voilé (caché, en fait) ne pouvait plus et n’avait plus le droit de l’être….

 

 

 

De très nombreuses personnes se démarquent déjà depuis des années en ayant tendances à cacher leurs véritables émotions et sentiments sous un fatras de mots et d’expressions « cools » qui sont autant de protections illusoires contre je ne sais quel danger supposément extérieur. C’est ce qui empêche, par exemple, de nombreux visiteurs de mon forum, de réussir à s’investir vraiment, comme les autres membres, conservant une prudente distance entre leur vie personnelle et notre état d’esprit commun. Certains manifestent pourtant un réel désir d’avancer, mais ce désir est largement compromis par une peur de je ne sais quel démon intérieur qui les hante.

 

 

 

 

Du coup, même leurs élans d’enthousiasme sont faussés ou déviés par cette peur, par ce démon intime auquel ils paraissent être plus liés qu’à la Lumière Elle-Même. Ce schéma compulsif et morbide leur bouffe l’âme et fausse leur mode d’expression au niveau relationnel. Mais ils devront très bientôt choisir un mode d’expression simple, direct et sans fioritures inutiles sinon, ils ne réussiront plus à comprendre les autres et à être compris d’eux.

 

 

 

 

masques blancsLes «risques» liés à l’Après 2012 (Note : écris en 2013), bien que n’étant pas du genre scénario catastrophe, comme le supposaient voire l’espéraient certains, sont tout de même bien réels mais concernent surtout le jardin intérieur des êtres humains. Pour employer un langage plus populaire, je dirais qu’il va y avoir une merde psychologique pas possible dans l’esprit de pas mal de gens.

 

 

 

 

psychiatreEt je ne parle pas ici des plus débiles d’entre nous qui sont déjà à l’abri puisqu’ils se retrouvent internés en clinique psychiatrique. Ces News énergies vont simplement dévoiler l’homme à l’homme et le montrer dans toute sa nudité et… Sa totale fragilité.

Et c’est exactement ce que se refusent de vivre celles et ceux qui abritent autant qu’ils protègent, le principal schéma, celui auquel je me réfère ici. (l’auto-mensonge ou « mensonge à soi. »)

 

 

 

tricherCeux qui, quel qu’en soit la raison, continueront à tricher avec eux-mêmes d’abord, puis avec les autres ensuite, cela par peur de se montrer tels qu’ils sont (ou supposent être) à ceux-là je souhaite beaucoup de courage car, en vérité, ils vont en avoir besoin ! Considérez, si vous le voulez bien, « l’Apocalypse-Révélation » comme étant « La fin du mensonge. » Une fin un brin forcée par une Vague de Vie qui, n’en doutons pas, témoigne d’un puissant Appel lancé depuis l’inconscient d’une humanité qui en a marre de ” se vivre en l’état. ”

 

 

 

mensonge-femmePar « mensonge », je ne me réfère pas uniquement à ceux qui trompent les gens dans le but de les abuser ou pour leur nuire, mais aussi et surtout, à ceux qui refusent de voir la vérité de leur être et qui persistent à « vivoter » plutôt que de s’atteler à une courageuse réforme de leur esprit (PRP) Ceux qui auparavant souffraient à cause d’une vérité qu’ils cachaient vont désormais souffrir à cause d’un mensonge qui va se révéler aux yeux de tous, et ce, malgré leurs efforts désespérés pour que survive le mensonge qui depuis toujours, n’a pour seul but que de cacher un profond mal-être.

 

 

 

stressImaginez que, très bientôt, ceux qui ne sont pas à l’aise dans leurs baskets vont devenir l’objet de l’attention mentale de tous les autres ! Bonjour l’angoisse !

En effet, leur malaise deviendra si évident qu’ils en arriveront à « faire tâche », parmi celles et ceux qui, bon grès, mal grès, ont décidé de se prendre en main voire de réclamer de l’aide. En somme, leur refus de s’adapter aux nouvelles normes de relations sociales ET spirituelles, ne fera que mettre plus en valeur encore leur mal être. Un mal être très maladroitement caché car, en fait, les autres ne verrons plus que ça lorsqu’ils leur prêterons attention.

 

 

 

 

Tout comme l’on remarque, au milieu d’un groupe qui s’amuse et parle en étant très excités, une personne qui se tait, se trouve tassée dans son coin et semble triste et détachée de tout. Les nouvelles énergies paraîtront quelques peu cruelles ou sadiques à quelques-uns, car elles vont faire arriver une des choses que les plus timides redoutent par dessus tout : que tous les regards convergent lourdement vers eux et qu’ils deviennent le centre d’attention de tous ! Si vous comptez parmi les plus timides, je vous laisse imaginer l’effet !

 

 

 

 

sadique-dentisteMes propos pourraient paraître un brin sadiques, cela au point de croire que cette seule idée m’amuse au plus haut point. Cela est due au fait que je comprends la Grande Vie et connaît son humour un brin décalé par rapport à celui de l’homme ou de la femme dits ordinaires. « Ces être qui ne savent plus Dieu » comme dirait l’un de mes Amis. Ce qui blesserait affreusement l’ego de l’homme et de la femme, fait marrer la Grande Vie qui n’est pas aussi sérieuse puisqu’elle est Dieu (ou l’esprit, c’est la même chose.)

 

 

 

 

se taireLes personnes qui ne savent plus s’exprimer, que ce soit par les mots écrits ou ceux prononcés, cela à force de mensonge à soi, ne sont pas « mauvaises » : elles n’ont simplement pas encore réussi à être Soi. Elles subissent la tyrannie de diverses peurs secondaires qui leur interdisent de se conduire en toute simplicité en compagnie des autres, cela de peur de se montrer « telles quelles sont vraiment. »

Un «  tel quel» étant jugé faible et moche et donc susceptible de se faire manger tout cru par tous les méchants, là, au-dehors (ça fait un peu gamin de maternelle, ce genre de frayeur, non ?)

 

 

masques blancsLa Vie va arracher leur masque et ceux qui auront un masque trop bien collé au visage (identification au schéma compulsif), hé bien… Il est facile de comprendre ce qu’il va se passer pour eux, n’est-ce pas ?

Ici, manifester de l’amour ou de la compassion pour autrui, ne consiste pas à accepter, à ne pas juger à être tolérant ou je ne sais quel autre ringardise mystique du même tonneau qui sert surtout à protéger ses propres fesses du mal et donc, à cacher sa peur de se regarder soi-même en face. Ici l’amour est devenu « couillu » et il prend sur lui le risque de se faire rejeter plutôt que de laisser l’autre sombrer dans un bourbier mental dont il aura grande peine à se sortir tout seul.

 

 

 

 

ga6x7adcLisez l’Apocalypse version Essénien et voyez comment réagit Jean, lorsqu’il cesse enfin de « se détourner plein de honte » !
Toutefois, l’amour cesse de guider et d’animer la langue ou le bras, cela, dès qu’en face, il y a refus d’être aidé. Bien évidemment. Ceux qui se sentent concernés par le matériel psychologique que je leur propose là, peuvent tout aussi bien ne pas tenir compte de mes propos ainsi que de leur propre ressenti. De toutes manières, il est important qu’ils demeurent libres et qu’ils soient conscients de l’être. Mais ils doivent aussi réaliser que lorsqu’on n’est plus capable de se faire comprendre d’autrui, on va à l’encontre d’une prise de conscience qui, même tardive, même repoussée chaque jour au lendemain, finit par nous rattraper. Et les effets qui pouvaient, précédemment, être profitables à qui ne résiste pas à l’évidence, peuvent s’avérer par la suite très dommageables pour l’équilibre psychologique. On ne refuse pas d’assumer sa « part de ténèbres » sans en payer le prix fort.

 

 

 

 

faille2Lorsque la terre s’ouvre en deux sous nos pieds, plus on attends pour sauter sur l’un ou sur l’autre des deux rebords, plus l’écart augmente entre les deux. Et plus difficile et périlleux sera le résultat final.

Il n’est plus temps pour la Tiédeur et sachez que vous avez été largement «pistonnés» par la Grande Vie qui n’a eut de cesse de vous faire des clins d’œil, de placer des bornes et des panneaux indicateurs à chacun des grands croisements de votre existence.

 

 

 

KalkiSachez que l’année 2012 ne marquait pas une fin mais le commencement d’un Renouveau. Un renouveau qui, à cause de la résistance du plus grand nombre, marque le début des hostilités. Et il n’est de combat plus effroyable que celui qui se passe dans l’esprit et dans le cœur des femmes et des hommes de ce début de Millénaire ! Si vous ne bronchez pas, si vous ne faites rien pour transformer votre état d’esprit et que vous lui laissait toujours le soin de diriger votre vie, vous risquez de ne vraiment pas vous ennuyer durant les huit ou dix prochaines années !

Le Cheval (KBL) est lancé au galop et sa bride est tombée sur son cou. Aurais-je omis de vous signaler que vous êtes ce cavalier qui se trouve actuellement sur son dos ? A chacun de décider de son avenir. Librement, certes, mais n’attendez plus pour prendre cette décision, car plus vous attendrez…

 

_____________

ADDENDA :

 

 

 

mensonge-definitionA noter que les psy éso ne sont -et ne seront- pas les seuls à voir la vérité que cachent les moins honnêtes d’entre nous. En fait, ce qu’ils décèlent en premier, c’est ce besoin compulsif de cacher, ce réflexe de mentir.

Ensuite seulement, en posant deux ou trois questions bien dérangeantes ils réussissent à connaître rapidement le problème réel. J’ai moi-même noté cela en assistant à des discussions entre personnes qui, je vous l’assure ici, sont loin d’être des initiés ou de fins psychologues !

Les nouvelles énergies rendent un peu plus intelligent et, surtout, apporte cette sorte d’intuition typiquement féminine (aspect féminin de Dieu) que nous connaissons déjà plus ou moins.

 

 

 

 

Pour ceux qui prendraient le train (ou le bus) en marche, je rappelle que les énergies qui se sont mises en place dès 2012, n’arrivent pas comme ça et «par l’opération du Saint-Esprit», comme on dit (quoique…) Elles sont le résultat d’un travail sous-jacent des subconscients de tous les habitants de cette planète. De l’inconscient collectif, si vous préférez. En somme et pour faire court, je dirai qu’une grande partie de l’humanité en a marre de se trainer lamentablement dans la boue et de prendre le reflet de la lune dans l’eau pour le Soleil lui-même.

 

 

 

prise de conscience2Alors une prise de conscience massive déferle, telle une vague de fond, sur l’ensemble de l’humanité, et le point de contact avec le conscient (la conscience de veille, celle relative aux 5 sens objectifs, donc) a débuté en Décembre 2012 et, pour les retardataires, se déroulera durant une période de deux ou trois ans environ. Cette fourchette de réaction est relative au degré de perception spirituelle, qui peu énormément varier, d’une personnalité à une autre, d’un individu à l’autre.

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Processus de Reconnaissance Divine

Dans l’Inde antique, avant que ne naissent ces âmes  qui séparent et différencient les êtres avec leurs idées de “castes”, les élèves des Maîtres se plaignaient souvent de ne pas «y arriver» :
«Baba (père spirituel) je n’arrive pas à faire ceci ! »
«Baba ! Je ne réussi pas à obtenir cela ! »
«Baba ! Pourquoi tout marche-t-il toujours de travers alors que je fais tant d’efforts ?»

(ils employaient également le terme Guruji qui est un diminutif affectueux que nous retraduirions nous par “Maître bien aimé”) A quoi les premiers Siddha répondaient immanquablement :

«Mon fils, parce que tu essayes de le faire toi, de réussir ce qui est déjà effectué et de faire ta volonté plutôt que de faire celle de Dieu en toi….»

 

 

 

Dans les premiers écrits chrétiens, il était mentionné cette étonnante Parole de Dieu : «J’ai mis mon Fils au-dessus de Moi…» Dieu parle à l’homme et lui explique que pour lui donner « vie, force et durée » (Ankh, Djed, Ouas, en Égyptien), il a dut le mettre en premier plan de son attention mentale et se placer lui-même «en retrait», c’est à dire s’oublier afin de l’homme puisse naître et vivre de sa propre vie.
Ceci, c’était “au commencement” de l’aventure humaine, c’est à dire «Lorsque les Dieux devinrent des hommes.» Mais à présent, l’aventure humaine, telle que nous la connaissons depuis lors, doit “se terminer” !

 

 

 

i0rg8rp0Attention : Je ne dis PAS que l’homme doit cesser d’exister, car cela est impossible, la Création Divine étant par nature continue, illimité et éternelle, ce qui existe maintenant existe depuis toujours et à jamais…. (En fait, c’est une sorte d’éternel présent, si vous préférez, rendu dans la tradition Hébraïque par le mot “Béréschit” qui signifie pas “au commencement” mais plutôt Dans le Principe) Nous dirons donc que le processus «d’ascension» (le vrai) consiste désormais à INVERSER LE PROCESSUS !

 

 

 

 

M-INotre mission, si nous l’acceptons (lol) sera de placer notre Père-Qui-Est-En-Nous de nouveau à Sa Juste Place, c’est à dire au-dessus de nous. Non pas qu’il nous faille nous oublier en Lui, comme tentaient maladroitement de le dire les anciens mystiques, mais bien de lui laisser «la Part du Roi» ou, plus prosaïquement, «La Part-Dieu.»

 

 

 

PinochioIl nous faut Le placer à l’avant-scène de notre conscience, ceci en nous concentrant sur Lui avant toutes choses et en reconnaissant que sans Lui, nous n’aurions ni vie, ni force ni durée. Sans Lui, nous ne serions même pas conscient d’être, tout simplement ! Ce Processus de Reconnaissance Divine (PRD) est ce qui remplacera désormais le Processus de Réforme Psychologique (PRP, clin d’œil pour certains membres du forum de psy éso qui me liront.)

 

 

 

Deux comparsesEntendons-nous bien et ceci, une bonne fois pour toutes : Il N’EST PAS question de disparaître, de nous suicider spirituellement ou de nous transformer en larves rampantes et dégoulinantes de mysticisme de mauvais aloi ! Il est question ici de ne plus mettre en avant les deux fils bâtards de l’intellect, fils unique du mental humain, comme s’il s’agissait des deux seules choses les plus magnifiques et réussies de l’univers ! Je fais ici allusion à l’ego et au Moi-Idéalisé.

 

 

 

 

Jean-Baptiste n’aurait jamais eu besoin qu’on lui coupe la tête (faire taire l’intellect) s’il avait su à temps décroître afin que «Lui» (Jésus = le Je Suis) ) puisse croître. Pourtant, un verset de la Bible sur ce sujet, nous apprend que “Celui qui aplanit le Chemin” savait exactement ce qu’il convenait de faire à ce propos.

Entendez par là que l’intellect de l’homme qui n’existe que pour «aplanir les chemins du Seigneur» -autrement dit, de la Conscience– n’aurait pas à être fustigé ou montré du doigt s’il savait se remettre à sa juste place (la seconde) lorsque la Conscience intérieure commence enfin à répondre à son Appel.

 

 

 

 

lavage de piedsL’esprit est un bon serviteur mais un très mauvais Maître ! Et nous parlons-là bien sur de l’esprit dont se servent les hommes pour penser, non pas celui qui est Dieu. 

En somme, il est question pour l’homme de «changer de Dieu» et d’abandonner ce faux Dieu qu’est sa tête pour retrouver le vrai Dieu de son cœur et de sa compréhension, comme disent les Rosicruciens.

 

 

 

 

dragonCe Dieu là n’a pas besoin d’être compris; il a juste besoin d’avoir les coudées franches et de ne plus devoir passer par les caprices d’un intellect surchauffé et orgueilleux (Dragon de l’Apocalypse) pour réussir à se faire entendre. C’est Dieu qui s’est fait homme, et non l’inverse, n’est-ce pas ?

Alors pourquoi la plupart des traditions ésotériques actuellement en vogue, proposent-elles à l’homme de «se faire redevenir» Dieu ?

 

 

 

 

plus petit-plus grandComment le plus petit pourrait-il se grandir lui-même, s’il vous plaît ? Par quelle force ou par quel pouvoir mystérieux ? Mais si un quelconque pouvoir peut grandir l’homme et le hisser jusqu’à Dieu, alors c’est ce pouvoir qui est Dieu, et non pas l’homme ! Comprenez-vous la différence ? Je vous le souhaite de tout cœur, car cela pourrait vous mettre à l’abri d’amères désillusions, dans un futur proche de notre présente humanité.

 

 

 

 

Ascension2Il est demandé à l’homme d’ascensionner… Il n’est pas attendu de lui qu’il se fasse ascensionner lui-même ! (Ni qu’il disparaisse dans une gerbe d’étincelles multicolores, il faut arrêter de fumer la moquette.)

Il est seulement pressenti que, cette fois, l’homme va redevenir Dieu… Tout en restant homme ! Quel grand Mystère que cela, n’est-ce pas ?

 

 

 

 

Dieu4En vérité, Dieu ajoute mais ne retranche jamais rien. L’homme NE PEUT PAS cesser d’être; il peut seulement changer de forme et de nature ou, plus simplement, il peut sans cesse évoluer, comme le fait son Père à travers lui, depuis toujours et à jamais, c’est-à-dire Maintenant.

Évoluer au point de ne plus du tout ressembler à l’homme tel que nous le connaissons, certes, mais être toujours distinct de Dieu tout en demeurant étroitement et définitivement uni à Lui, comme la main droite est unie à la main gauche mais sans possibilité que l’une soit jamais confondue avec l’autre et réciproquement.

 

 

 

 

homme dans mainIl est attendu de l’homme qu’il devienne l’Homme, et cela, Dieu seul peut le permettre et le réaliser en nous et à notre place mais avec notre concours. Un concours qui se résume à ne pas résister, à se laisser transformer, de l’intérieur et sans craintes inutiles.

En réalité, l’Homme existe déjà ! L’Homme existe depuis toujours !  L’homme existe Maintenant, mais il a peur de tout perdre alors qu’il n’a jamais rien possédé !

L’homme a peur de ne plus exister alors qu’il n’existe pas encore et ne saurait d’ailleurs exister, bien qu’il puisse être il est vrai. L’homme a peur de mourir alors que l’esprit seul existe. Ou la Conscience, depuis tous les “Maintenant” de notre éternité linéaire !

 

 

 

 

lk8mc5qwL’homme va bientôt Naître alors qu’il est déjà persuadé d’exister. Mais il n’en est pas encore conscient, car pour le moment, RIEN n’est là d’assez «consistant» pour réaliser ce qui se passe vraiment. Et ce qui est formidable, c’est que dès que l’homme deviendra conscient de “Qui il est vraiment“, il se mettra à aider Dieu à le construire, il deviendra Cocréateur avec Lui et son premier “coup d’essai” sera un coup de Maître car ce sera lui-même : l’Homme !

 

 

 

 

RayonantVous voulez avoir un avant goût de ce que seront les années à venir ?
Devenez Homme et vous le saurez !

Demeurez homme et vous continuerez à trembler devant les sarcasmes de corbeaux en tous genre qui projettent leur peur abjecte de “ne plus exister” sur ceux qui demain commenceront à vivre et à être vraiment, pour eux et à leur place…

Comme d’habitude… Comme il y a douze mille ans… Comme depuis tous les Maintenant du Monde.

 

 

 

 

wiu5cj1bMais cette fois-ci, ce ne sera pas une «lame de fond» qui va emporter sur son passage les justes et les moins justes; ce sera «une pluie de Feu qui tombera du Ciel» (et) qui brûlera celui qui résiste à la conscience» (de ce qui est Juste et Bon pour soi et donc, pour tous), symboliquement “Shaïtan” ou “Shah Tan” (“Celui qui Résiste”), de sa base à son sommet (des surrénales à la pinéale). Comprenne qui pourra, accepte qui voudra !

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Evoluer ? Comment ?

545387L‘étudiant en ésotérisme se demande souvent «comment évoluer.» L’étudiant en psychologie ésotérique se demande souvent «Comment conduire un PRP digne de ce nom ? » (Processus de Réforme Psychologique) Les deux se questionnent inutilement ! Le simple fait de VIVRE et de participer à leur vie de tous les jours, même si cette dernière leur parait vide et sans saveur, suffit amplement à «faire bouger» les choses d’une manière radicale. Mais ces choses qui «bougent» le font hors du champs de la conscience objective. Évoluer ne revient pas à «faire» mais à ne plus résister !

 

 

 

A ne plus résister à ce qui se passe et qui se heurte aux conditionnements mentaux, «comme par hasard» ! La plupart des étudiants trichent, n’en doutez pas ! Ils s’abusent eux-mêmes et évoluent bien plus «en esprit» qu’en vérité ! (comprendre «ils imaginent le faire mais n’avance pas d’un pouce».) Comment et pourquoi ?

En se traçant eux-mêmes un plan de réforme ou d’évolution personnelle, ils ne font en fait que se sécuriser, puisque c’est eux-mêmes qui choisissent défis et programmes à relever et à suivre.

 

 

 

trajectoireLa vie, notre vie, nous propose déjà une ligne de vie, une trajectoire, semée d’embuches que nous aimerions bien éviter. Mais cela n’est pas possible, et c’est la raison pour laquelle les baffes que la vie vous mettra seront toujours infiniment plus sincères et authentiques que celles que vous ferez encore quelques temps semblant de vous mettre afin de «donner le change

Comprenne qui pourra, accepte qui voudra.

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

Tourner l’épaule

[Note au lecteur de passage : Cet article est tiré, en partie, d’un long post écrit dans la partie privée du forum de l’association culturelle dirigée par mon épouse, qui enseignait, jusqu’à peu de temps en arrière, les techniques de développement personnel et dont la première phase consiste à passer en revue tout ce qui nous limite afin de nous en débarrasser. Sachant que certains ont une attraction morbide pour tout ce qui est sombre et négatif, il m’a paru naturel de placer ici une partie de ce texte qui indique que ceux qui, depuis des années, se concentrent sur ce qui ne va pas en eux afin de pouvoir le dépasser, doivent, à un moment, inverser les polarités et ne se concentrer que sur le pôle opposé, c’est à dire sur tout ce qui est déjà bon et installé en soi et ce, afin de le faire grandir.]

 

 

712vbcylIl y a quelques temps de cela (écrit en 2010), je faisais allusion au fait que, très bientôt, il nous faudrait « inverser les polarités » en ce qui concerne le sens et l’objet de notre attention mentale, à ce qui a trait à notre évolution.

Jusqu’à présent, le plus difficile était, pour un homme désireux d’évolution, d’avoir le courage de se concentrer sur tout ce qui ne va pas, en lui (PRP) ceci afin de connaître les causes profondes à ses diverses souffrances intimes.

 

Désormais, il va falloir à ce même homme un courage tout aussi grand mais complètement opposé, lui permettant de se concentrer exclusivement sur ce qui est positif, déjà installé, qui marche bien, qui n’a aucun besoin de réforme, etc.

Un changement de pôle nous intimant de tourner l’épaule et… De voir ailleurs si nous y sommes ! Le pieds, direz-vous ? Faut voir ! Et si cette new version s’avérait aussi difficile, sinon plus, que la précédente ?

 

 

 

pensee-positivePourquoi ces changements ? Pourquoi une méthode éprouvée sur des milliers d’années, se mettrait-elle brusquement à ne plus marcher ? Existe-t-il des raisons intérieures ou extérieures à ce revirement ?

Est-ce qu’il existe, là aussi, des méthodes, des astuces, des moyens d’enclencher ce nouveau processus, de produire de nouveaux réflexes, etc. ? Si le sujet vous interpelle, nous pouvons le développer ensemble (ici, sur ce blog et grâce aux commentaires) et comprendre ainsi beaucoup de choses qui, sans certaines clefs, nous demeureraient obscures, du moins pour quelques paires années.

 

Vous remarquerez d’ailleurs que certaines des anciennes techniques, méthodes, astuces, etc., données sur le forum de Lætitia ou même ailleurs, semblent ne plus fonctionner ou offrir des résultats décevants.

Les anciennes techniques ont perdu l’essentiel de leur pouvoir de vous assister dans votre démarche ascendante, pour me résumer.

 

 

indexSi vous avez pu le remarquer vous aussi, c’est que déjà, elles ne vous servent plus. Mais si vous insistez à les employer tout de même, alors c’est vous qui vous mettrez à les servir ! Et à servir tous les « retardataires » qui désirent conserver une avance et un pouvoir sur les autres, qui leur paraît avoir été « chèrement acquis. »

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)

A propos de la pensée positive

160Suite à certains posts récents sur mon forum de psychologie ésotérique, il m’a semblé utile de rappeler quelques notions ontologiques élémentaires à propos de la pensée positive, des affirmations et du fonctionnement du subconscient, puisque c’est à lui et à lui seul que toutes les différentes techniques (plus ou moins heureuses) s’adressent.

 

Le subconscient n’est pas une entité mystérieuse, distincte et séparée de nous : c’est la somme de l’intelligence de toutes les cellules de notre corps. De fait, le subconscient n’est pas “intelligent” dans le sens usuel de ce terme et ne possède pas de conscience distincte de la nôtre.

 

Toutefois, il conserve des fragments de conscience auxquels nous n’avons pas ou plus accès, ce qui lui donne un certain intérêt, en ce qui concerne le Processus (naturel) de Réforme Psychologique, nommé communément “PRP” (s’améliorer, être plus libre et heureux, entre autres)

 

 

Le subconscient raisonne par déduction et par associations d’idées.

 

Quoique vous pensiez consciemment ou affirmiez, il retiendra toujours les faits (ou ce qui se cache sous ce que vous tentez de vous faire croire), plutôt que des affirmations péremptoires, aussi positives et motivées soient-elles.

toile de mainIl est important de réaliser cette vérité que vous ne pouvez pas réussir à tromper l’intelligence de vos cellules sans réussir, du même coup, à vous prendre vous-mêmes pour un âne ! Par ailleurs, les ” affirmations positives “ sont faites pour ajouter une condition mentale positive qui n’existe pas encore.

Mais elles ne peuvent en aucun cas supprimer les conditionnements mentaux négatifs qui eux, existent déjà, et qui sont engrammés dans vos cellules.

Affirmer du positif sans se soucier de la M… euh… de la négativité (lol) qui se trouve déjà en vous et qui vous bouffe, revient à remplir un verre qui contient déjà de la vase au fond, avec de l’eau claire, cela dans le but de rendre la vase plus buvable !

 

 

 

processus mentaux2Une personne intelligente songera bien évidemment à nettoyer préalablement ce verre et à le remplir d’eau pure ensuite. Mais dans ce cas, pourquoi les affirmations positives marchent-elles ? Elles marchent un temps, simplement parce que leur présence compense temporairement la présence de schémas morbides.

 

Le vernis peut réussir à cacher la crasse, à la dissimuler, mais cette dernière existe toujours sous le voile illusoire.  Il n’est de pire désillusion que celle d’une personne qui se croyant libérée et heureuse enfin, cesse d’affirmer positivement et retombe rapidement dans sa condition première (arrive neuf fois sur dix.)

C’est en gros ce qui se passe pour certaines sectes qui apportent plein de lumière dans les yeux de leurs adhérents, au début, puis qui laissent place à l’horreur une fois que le masque ne réussit plus à cacher la laideur des intentions premières et sous-jacentes de leurs dirigeants.

 

 

Ne tombez pas dans le piège grossier des affirmations positives ! C’est de l’arnaque et vous allez vous ramasser. Faire de son mieux pour être positif en toutes choses est une qualité évidente, soit !

Se voiler la face et se mentir à soi-même en feignant de ne pas voir la laideur avérée sous prétexte que ” c’est pas positif ou zen “, ce n’est plus de la pensée positive, mais de la connerie pure et simple !

 

Je le redis pour ceux qui se choquent vite : Il est naturel d’être positif autant que faire se peut.

Il est même très humain de regarder ailleurs lorsque les évènements menacent de nous faire gerber notre petit déjeuner (lol) Mais il est anti-naturel et très con de s’abuser soi-même et d’abuser les autres, cela en laissant croire que de refuser de voir les faits, sous prétexte qu’ils ne correspondent pas aux exigences de notre Moi-Idéalisé, c’est ” être positif. ”

 

 

Votre subconscient n’est pas un âne : si vous cherchez à lui faire avaler des couleuvres grosses comme des semi-remorques, il compensera votre refus de voir les faits.

Et ce refus de votre réalité personnelle, se soldera par des maladies et des évènements sociaux divers, susceptibles de vous hurler à la face tout ce que vous aurez refusé… positivement de voir !

 

 

 

 

Serge Baccino

Licence Creative Commons
(Note : Sauf pour les images, trouvées sur le Web et réputées libres et gratuites)